Blood Lad

Blood Lad

Titre original: 
Blood Lad (ブラッドラッド)
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique, humour, romance, ecchi
Éditeur original: 
Kadokawa Shoten
Éditeur français: 
Kurokawa
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
2012 (10 mai)
Nombre de tomes: 
16 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
13 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
176
Prix: 
7,65€
Rythme de parution: 
Trimestriel

Avis

Les humains et les démons subsistent chacun dans une dimension parallèle. Chez les démons, des gangs dirigent chacun un secteur délimité. Staz, est l'un de ces chefs de gang. Étant un vampire lui-même, il a horreur de l'image rétro que tout le monde a des vampires. Ainsi plutôt que d'aller sucer le sang des humain et de se fringuer comme un aristo, Staz préfère glander chez lui sur sa console, ses manga, ses figurines. Un trésor amassé dont il est très fier. Quand un jour une fille humaine, japonaise de surcroît vient s'égarer dans le monde des humains c'est l'occasion rêvée pour lui d'échanger sur la culture nipponne. Sauf que manque de pot, elle se fait zigouiller par un démon lambda et revient sous forme de fantôme. Staz va chercher à la ressusciter. 

Blood Lad propose donc une histoire à la croisée du genre combat de rues entre racailles, monstres de contes et légendes et vie quotidienne. Le mélange fonctionne mais le scenario laisse un peu à désirer. 
Tout d'abord, le manga nous propose des personnages plutôt funs. La bande de gaillards de Staz est assez sympatoche et au cours du premier volume d'autres acteurs font leur entrée (une magicienne excentrique, une bande de loups-garous belliqueux à souhait). Bref le casting y est. En revanche, on a du mal à accrocher côté scenario. En effet, le début nous présente un héros qui en a marre de clichés et qui n'a pas envie de boire de sang. Ok mais comment fait-il pour se nourrir le brave garçon ^^ ? Ensuite, il s'intéresse à une lycéenne un peu nunuche, au départ pour geeker avec elle mais très vite il va être attiré par elle et son sang. Normal pour un vampire sauf que Staz semble attiré seulement par elle et pas d'autre. Mhhmm très bien très bien poursuivons. Son chemin le conduira jusqu'au territoire des Loups-garous qui lui vouent apparemment une très grande haine. 
Voilà donc le dilemme. Blood Lad commence ne donnant le ton d'une histoire ironique qui va revisiter le thème des vampires et autres démons en en donnant une vision nouvelle. Mais le premier tome semble foncer dedans une fois son premier chapitre passé. De quoi laisser perplexe en effet.
Le manga n'est toute fois pas dénué de qualité. J'ai déjà cité les bons personnages mis en place et l'humour de chacun. J'aime bien aussi la manière dont est dépeint le monde des démons qui ets simple et assez semblable à celui des humains. D'ailleurs, le style général de ce manga me rappelle beaucoup celui de Dorohedoro (opposition du monde des humains normaux et des magiciens). Autre qualité: les dessins qui sont franchement bien fichus et accrocheurs. C'est probablement ce qui m'a le plus motivée à lire manga.  

Blood Lad a du potentiel mais le début n'est pas des plus convaincants. Espérons que la suite s'améliore. Si toutefois vous n'avez pas accroché, je vous conseille vivement l'excellent Dorohedoro, plus déjanté, plus dark et mieux pensé. 

Hanoko, un tome lu, le 21/01/2013

Retrouvez l'anime adapté de ce manga Blood Lad

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici