Blood Alone

Blood Alone

Titre original: 
Blood Alone
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique, drame, mystère, romance
Éditeur original: 
Media Works puis Kodansha
Éditeur français: 
Ki-oon
Date de sortie originale: 
2005 (réédition en 2010)
Date de sortie en France: 
2006 (réédition en 2012)
Nombre de tomes: 
11 (stoppé et continué en publication amateur: 1 tome)
Nombre de tomes sortis en France: 
9 (en pause)
Nombre d'éditions en France: 
2
Couverture: 
Souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
226
Prix: 
7,65€
Rythme de parution: 
en pause

Avis

Bienvenue dans la vie calme de Kuroe et Misaki. Les jours passent tranquillement, Kuroe est écrivain et Misaki, une fillette de huit ans qu'il a recueillie, accessoirement un vampire. 
Blood Alone suit le quotidien des deux protagonistes, dans une ambiance à la fois de quiétude et de douce mélancolie. Un humain et un vampire, pourtant incompatibles a priori, cohabitent naturellement et la particularité de Misaki se montre un détail secondaire dans l'histoire. Le premier volume narre deux enquêtes policières dans lesquels vont être plus ou moins impliqués Kuroe et Misaki. Le fantastique intervient mais à chaque fois, de manière très mesurée. Point de super pouvoirs tonitruants mais certaines habilités plus subtiles, afin que le manga reste très ancré dans la réalité.
Blood Alone m'a laissé une drôle d'impression paradoxale à la fois d'ennui et de curiosité. Ennui parce que le scenario n'est pas passionnant plus que ça et on ne voit pas trop où le manga veut en venir. Le meurtre d'un proche de chacun les a réuni mais leur recherche de l'assassin reste peu active. On a du mal à se projeter dans une suite, les pages passent sans réellement nous marquer. Toutefois, le sentiment général qui se dégage du manga est très particulier. un certain mystère s'installe car finalement, nos deux héros se montrent assez énigmatiques alors qu'ils ne semblent pas si secret. L'auteur nous plonge dans leur vie sans pour autant nous en dire beaucoup sur leur histoire (notamment comment ils ont été amenés à vivre ensemble). Ainsi, Blood Alone possède un petit quelque d'intrigant.
Les dessins sont à l'image du manga. Le style de l'auteur n'est pas spécialement marquant, les pages sont assez bien dessinées dans l'ensemble mais rien de très marquant. Pourtant encore une fois, l'auteur a assez retranscrit cette ambiance particulière dans sa manière de tramer et d'utiliser des fonds de page noirs par exemple. J'ai apprécié égaleemnt la manière dessiner très implement ses personnages, sans les idéaliser dans leur apparence. 

Sur ce premier tome, je ne saurais vous recommander ou vous déconseiller Blood Alone. Le premier volume n'est pas très entraînant mais on ressent tout de même de la curiosité. À voir ce que ça donne sur la durée, ça peut devenir une bonne série. 

Hanoko, un tome lu, fin janvier 2012

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici