BL Métamorphose

BL Métamorphose

Titre original: 
Metamorphose no Engawa (メタモルフォーゼの縁側)
Auteur(s): 
Genre: 
Tranche de vie, comédie
Éditeur original: 
Kadokawa (prépublié dans Comic Newtype)
Éditeur français: 
Ki-oon (collection Seinen)
Date de sortie originale: 
17 novembre 2017
Date de sortie en France: 
6 juin 2019
Nombre de tomes: 
3 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
1 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 de poche
Traduction: 
Géraldine Oudin
Couverture: 
souple + jaquette papier aquarelle
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
146
Prix: 
7,90€

Résumé des tomes

Avis

C’est le genre de manga, quand on voit le titre et la couverture, on sait déjà de quoi l’histoire se constituera. Et on sait également que l’on va se prendre une petite barre de bonne humeur.

 

Une petite grand-mère se hasarde à acheter un manga selon sa couverture, après n’en avoir pas lu depuis des années. Elle tire le gros lot avec un genre très particulier, prisé habituellement des adolescentes groupies de bishonen. Le Boys’Love. Se lançant sans a priori aucun, ça passe ou ça casse. Il était aussi probable qu’elle détestât ou qu’elle appréciât sa lecture. Bonne pioche, elle se prend au jeu et aime ce manga comme n’importe quelle romance, sans éprouver gêne au caractère homosexuel de l’histoire. Cela me rappelle une anecdote personnelle, une ancienne collègue qui ne connaissait absolument rien en manga et anime, je lui en ai fait regarder un et coup de chance, elle a eu un gros coup de cœur à ma grande surprise (ce n’était pas un Boys Love mais tout de même). Comme quoi, quand on n’a pas de préjugés… 

BL Métamorphose, c'est bien sûr aussi une invitation aux jeunes, qui ne veulent traîner qu'avec "des gens cool" de se rendre compte que ces gens cool ne sont pas forcément que les mecs et les nanas populaires du lycée, mais aussi des personnes d'une autre génération. Tout est question d'ouverture d'esprit des deux parties .

Aux côté de notre héroïne, qui de mieux placée qu’une Fujoshi (dénomination pour les lectrices du genre, un peu associables et du genre négligé) pour la conseiller dans ses lectures? Sayama, qui n’avait jamais trouvé de complices pour partager sa passion, trouve en Yuki une drôle de camarade. Le contractes des deux personnalités permettra à chacun des personnages d’évoluer. En effet, Yuki, décomplexée et qui n’a pas peur d'être directe, va un peu bousculer Sayama et l’aider implicitement à s’ouvrir aux autres. On découvre aussi quelques autres personnages, parmi les autres élèves du lycée de Sayama qui laissent entrevoir quelques possibles évolutions de relations avec Sayama.Bien sûr, le rapprochement de ces deux personnages permet aussi des scènes rigolotes avec Yuki qui a des réactions naturelles, très spontanées un peu en décalage par rapport au lectorat habituel de fangirls basiques j’ai envie de dire. J’aime aussi ce côté authentique, sans artifice du manga. Les personnages sont très humains, le dessin est simple mais vraiment chouette. L’autrice a un bon petit coup de crayon et cela fait du bien de voir personnages crédibles, pas fantasmé. C’est d’autant plus pertinent pour différencier les quelques aperçus de mangas Boys’Love entr’aperçus à travers les chapitres. A priori, les mangas cités ont été inventés par Kaori Tsurutani et n’existent pas en dehors. Cela aurait pu être amusant de trouver quelques références, mais j’imagine que le droit d’auteur l’en a empêchée.

 

Chose promise, chose due! Un manga original et fort sympathique. Il permet aussi de découvrir l’univers des fans de manga, qui promet de bonne partie de rire puisque notre duo fait faire sa première convention dans le tome deux! 
Et si vous souhaitez poursuivre sur la thématique d'amateurs de Boys'Love, testez Fudanshi Kôkô Seikatsu.

 

Hanoko, une tome lu le 31/05/2019

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran BL Métamorphose / Metamorphose no Engawa (メタモルフォーゼの縁側) (Seinen)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici