Berceau des Esprits (Le)

Berceau des Esprits (Le)

Titre original: 
Mouryou no Yurigako
Auteur(s): 
Genre: 
Horreur, fantastique
Éditeur original: 
Square Enix
Éditeur français: 
Ki-oon
Date de sortie originale: 
2010
Date de sortie en France: 
2011 (le 8 Septembre)
Nombre de tomes: 
6 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
6
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
7,50€
Rythme de parution: 
terminé

Résumé des tomes

Avis

Du zombi. En veux-tu? en voilà!  

Après avoir lu le premier tome, je peux vous dire que la couverture tient parfaitement ses promesses. Le Berceaux des esprits démarre in medias res, en plein dans la boucherie, avec des étudiants en panique, des morts-vivants immondes et des massacres en règle. Seul détail, je m'attendais à ce que ce manga soit un Highschool of the Dead-like mais pas tant que ça, il n'a pas tellement d'érotisme, même si on voit une fois Makoto en sous-vêtements mais ce n'est pas tellement présenté sous le signe du fan service gratuit (même si c'en reste un peu quand même  ). Voici ce qui peut résumer l'accroche.
Euh, ai-je entendu au fond de la salle prononcer "scenario"? Pour le moment, ce n'est pas trop ça, Le Berceau des esprits commence de manière très stéréotypée sans vraiment nous donner quelque élément de fond d'histoire. Juste une classe de lycéens vraiment poissarde dans la merde jusqu'au cou.
L'attention est portée sur leur survie dans le paquebot retourné. L'action évolue de manière assez prévisible entre fuite face aux zombis, déblayage de survivants, difficulté de cohésion de groupe pour s'en sortir. Bref, une histoire d'horreur/survival lambda. Cependant, ce sont peut-être les personnages qui pourront relancer l'intérêt du manga. Même si leur personnalité n'est pas non plus très originale, ils pourraient devenir intéressants dans la relation qu'ils entretiennent. La fin du premier volume introduit un lycéen handicapé moteur qui va forcément changer la donne dans la logique d'équipe du petit groupe.
Côté dessins, c'est bien dessiné mais je ne suis pas fan, je trouve que ça manque de finesse, en particulier pour les visages et leurs diverses expressions. C'est bien gore à souhait mais pas particulièrement percutant paradoxalement. 

Ce début n'est donc pas des plus convainquants, tant il semble un titre banal. Nous verrons ce que Le Berceau des esprits nous apportera par la suite. Je reste intriguée par le titre du manga? Les personnages auront-ils comme une nouvelle naissance avec le changement psychologique engendrés par leurs terrible mésaventures? Ou alors vont-ils tous se changer en fantôme %)? Qui sait... 

Hanoko, un tome lu, fin septembre 2011

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Berceau des Esprits (Le) / Mouryou no Yurigako (Seinen)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici