Baki

Baki

Titre original: 
Baki
Auteur(s): 
Genre: 
Action
Éditeur original: 
Akita
Éditeur français: 
Akata Delcourt
Date de sortie originale: 
2000
Date de sortie en France: 
2005
Nombre de tomes: 
31 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
31
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
180
Prix: 
5,75€
Rythme de parution: 
terminé (bimestriel)

Résumé des tomes

Avis

"Baki est graphiquement assez fun, du fait que les corps soient maléables (traduire : complètement déformés sous les coups). Ce qui pemet très vite de virer au gore.
Mais les têtes des personnages ne me reviennent pas trop. De même que physiquement, il semble que ce soit tous que des gros tas de muscles... j'ai encore un peu de mal à les identifier. 

L'édition Akata est bien, seulement les titres de chapitres (et certaines phrases) écrits de façon verticale sont difficiles à déchiffrer. 

Le tome 1 est consacré à la présentation des futurs adversaires de Baki, tous plus coriaces et dingues les uns que les autres Une des scènes qui m'a particulièrement bluffé dans ce tome 1, c'est quand Ryko Yanagi, tue un gardien de prison en lui soufflant dans une oreille, ya le cerveau qui ressort de l'autre... Au bout de 3 tomes les bases sont données : deux équipes de 5 (les 5 prisonniers et le top 5 du dernier championnat) sont se battre en pleine jungle urbaine tokyoite au hasard des rencontres. Tous les coups sont permis surtout ceux impossibles, ce qui nous réserve à chaque page bien des surprises. On rigole bien parfois, tant les coups sont imprévisibles.
Les combats sont nombreux, très divers et assez rapides, pas le temps de s'ennuyer. 

Très rapidement la question se pose de savoir si Baki est une grosse blague, ou non ? Est-ce une imposture. En effet on pourrait mettre en cause le principe de ce manga, à savoir des combats où tous les coups sont permis, combats qui peuvent survenir n'importe quand. certes c'est 10 fois plus réussi que PK. Mais si certaines scènes valent vraiment le coup, le reste du temps c'est jutre des masses de muscles qui se tapent sur la gueule, servi par un dessins pas toujours vraiment clairs. Si les corps sont plastiques, les décors sont assez pauvres. Et en un mot il n'y a pas de scénario. Cependant il y a une espèce de reflexion sur les arts martiaux, non pas en tant que sport, mais en tant vie, un dépassement de nos limites, qui donne lieu à toutes les joyeusetés qui font la saveur de ce titre.
Pour ma part j'achète ce titre en occaz, j'ai presque tout jusqu'au tome 12, je verrais si j'arrête cette série lorsque je serai arrivé à ce moment là. Il faudrait que dans les 6 tomes à venir on en est pour notre argent : toujours plus des combats de la mort qui tue. Sinon je serai contraint de me remettre à Jojo's ou de lire Shugurui qui partent peut-être encore plus loin dans le délire mais qui réussissent à vraiment nous passionner. 

Avis mitigé." 

Docteur Spider, 3 tomes lus
Tome 1 : 29/01/07
Tomes 1 à 3 : 18/10/07
Tomess 4 à 6 : 19/10/07

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici