Area 51

Area 51

Titre original: 
Area 51
Auteur(s): 
Genre: 
Action - Fantastique
Éditeur original: 
Shinchosha
Éditeur français: 
Casterman
Date de sortie originale: 
2011
Date de sortie en France: 
25 mars 2015
Nombre de tomes: 
12 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
8 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
souple + jaquette
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
194
Prix: 
7,95€

Résumé des tomes

Avis

C'est sans préjugé aucun que j'ai commencé Area 51, de Masato Hisa. Je n'avais aucune idée du scénario, ni du travail accompli auparavant par l'auteur. Est ce que ce nouveau titre des éditions Casterman va être une bonne surprise ?  

Le premier tome de cette série est très classique : Mc Coy va devoir, à chaque chapitre, résoudre des affaires plus ou moins surnaturelles. Ce qui l'est un peu moins, c'est que chaque chapitre fait de 40 à 50 pages, c'est assez inhabituel. Ce format permet en tout cas de développer des histoires consistantes. C'est un premier bon point pour la série.  

Pour vous donner une idée du genre de la série, on pourrait dire que c'est Sin City au pays des yokai : Le parti pris esthétique d'Area 51 est ainsi assez radical. Parfois sur un décors de ville noir, la silhouette des personnages n'apparaît qu'en blanc. C'est très contrasté. J'ai par exemple adoré le magnifique jeu sur les ombrages, comme dans l'histoire de la soeur goule. Deuxième bon point pour la série. Par contre je trouve le design de l'héroïne un peu quelconque.  

L'univers du manga est noir, mais pas glauque. Même s'il y ait question d'attentats, de prostitution, de meurtre, le tout est suggéré, il n'y a pas d'images choquantes. C'est un monde en noir et blanc, mais on est tout de même plus proche du merveilleux. D'ailleurs Area 51 pari sur l'action non-stop. Ainsi le tome 2 est un mélange d'histoires tragiques et de course poursuite vraiment fun (tout le chapitre consacré à la ''Great Gold Run'').  

Enfin, l'édition est très chouette, la couverture est dotée de reflets dorés, chaque tome s'ouvre par des pages couleurs,et le noir et blanc des pages sont très réussis.  

A la fin du tome 2 s'amorce le fil rouge tant attendu. Il donne envie de connaître la suite de l'aventure ! Pour toutes ces raisons, on peut dire que Area 51 est un bon ptit manga !  

Docteur Spider, 2 tomes lus, 27/04/15

 

 

J’ai eu un peu de mal à accrocher à ce manga au début, mais je rejoins pas mal l’avis de Doc.

L’ambiance décalée, sombre de prime abord mais assez chaleureuse quand on se plonge dedans fonctionne très bien. J’aime particulièrement la manière dont l’auteur a réinterprété des nombreuses divinités et créatures mythologies dans un milieu on ne peut plus vulgaire. Ils sont tels des parias, parfois un peu loser, parqués ensemble bon gré mal gré.
On suit d’abord des enquêtes séparées de l’héroïne, assez badass malgré un design pas à la hauteur des autres personnages en effet. Puis se dessine un fil conducteur, une intrigue qui se développe progressivement et incite d’autant plus à poursuivre.
Le dessin est de qualité, bien que je trouve parfois abusif la manière dont l’auteur déforme les corps, qui font plus « dessinés à l’arrache » que vraiment stylisés. Mais la patte graphique demeure indéniable et on a droit à des personnages hauts en couleur.

Un manga fun et original qui vaut le détour. Et si vous souhaitez poursuivre sur le sujet, tentez Blood Blockade Battlefront.

 

Hanoko, le 21/02/2019, cinq tome lus il y a quelques années.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici