Univers des Manga de Dokuha

À la recherche du temps perdu

À la recherche du temps perdu

Titre original: 
Manga de Dokuha: À la recherche du temps perdu
Auteur(s): 
Genre: 
Historique, drame, romance
Éditeur original: 
Eastpress
Éditeur français: 
Soleil manga (collection Classiques)
Date de sortie originale: 
2008
Date de sortie en France: 
2011 (le 14 septembre)
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1 (one-shot)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
384
Prix: 
6,95€

Avis

À la recherche du temps perdu est une oeuvre assez colossale, composée de sept pavés. Une oeuvre majeure de la littérature française, dont on a tous au moins entendu parler dans notre scolarité.
Je dois avouer que je n'ai pas eu le courage de me lancer dans cette lecture très conséquente et que je ne me souviens quasiment de rien de ce que j'ai pu en étudier au lycée. C'est donc avec un oeil totalement neuf que j'aborde cette adaptation. 

Globalement, j'ai assez apprécié cette lecture, on suit très bien l'histoire et les pages s'écoulent naturellement jusqu'à la fin. Je suis assez subjuguée de voir qu'une oeuvre si immense ait été résumée en si peu de pages. Je suppose que beaucoup des passages ont dû être sautés mais le récit n'en pâtit pas trop.
Cependant, on sent bien que du point de vue des relations entre les personnages, c'est très sommaire. Ils défilent les uns à la suite des autres dans la vie du narrateur et on a du mal à se rappeler le rôle de chacun et les relations précises qu'ils entretiennent. Cependant, leur personnalité à chacun ressort bien, le manga est très vivant. Parallèlement aux histoires d'amour, on retrouve une vision de la société et les moeurs qui avaient cours à l'époque.
En revanche, j'ai été assez déçue au niveau de dessins. Les personnages sont dessinés de manière très grossière, avec un trait épais et pas très agréable à l'oeil. On croirait presque voir un mauvais manga européen (attention il y en de très beaux aussi, je ne généralise pas!). On a vraiment l'impression que le niveau est médiocre alors qu'à l'inverse, les décors sont très détaillés, offrant un bon travail de contextualisation. C'est un peu du gâchis, je me demande pourquoi un tel choix graphique a été fait sur cette oeuvre. Après je ne peux commenter sur la fidélité d'interprétation du physique des personnages.  

Au final, ce manga À la recherche du temps perdu n'est pas mauvais du tout, mais comme pour le Rouge et le Noir (Le), je pense que plusieurs volumes auraient permis de rendre bien plus intéressante et percutante cette adaptation. De plus, je pense que les auteurs devraient essayer de plus s'approprier l'oeuvre pour vraiment donner une force à leur adaptation. D'autant que l'oeuvre originale est très dense, il y a vraiment énormément de pistes à exploiter. Pourquoi ne pas essayer de développer un aspect précis? Au final, tout dépend de la volonté éditoriale au Japon.

 

Hanoko, le 08/12/2011

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici