Visuel Twin Star Exorcists / Sōsei no Onmyōji (双星の陰陽師) (Animes)

épisode 11

épisode 11

Mitejima Subaru donne comme entraînement de la broderie à faire à Enmadô Rokuor et Adashino Benio. Rokuro se pique tout le temps les doigts et Benio a cousu la broderie à sa jupe par manque d'attention.
Subaru fait des deux jeunes exorcistes ses larbins, ce qui finit par excéder Rokuro. Elle prétend qu'elle cherche à leur apprendre à deviner ses pensées et désirs mais Benio lui dit qu'elle souhaite comme Rokuro passer à un entraînement plus concret d'exorcistes. Elle leur propose alors une partie de cache-cache où ils devront la trouver. Elle disparaît grâce à un sort. Ils se mettent à fouiller toute la maison en vain, jusqu'au moment où Benio fouille la chambre de Rokuro et tombe sur une revue porno du jeune homme. Après une engueulade ils trouvent une note laissée par Subaru où elle leur dit être partie faire un tour.
Les voilà partis à arpenter toute la ville, des passants disent l'avoir vue, mais à chaque fois, ils la ratent. Benio s'imagine qu'après avoir mangé des pâtisseries, Subaru chercherait à éliminer en faisant du sport. Rokuro se souvient l'avoir vu lire un article de magazine parlant de fitness. Ils se rendent dans un club de sport et tombent sur Tatara qui s'était fait passer pour elle. Toutefois, il leur remet un message de Subaru leur disant « dommage, bien pensé ».
Ils ressortent, à court d'idée. Ils sont interrompus par une manifestation du Magano qui les engloutit. Là, ils doivent faire face à un Impur à forme de poulpe géant qui les aveugle à moitié en pulvérisant de l'encre dans l'air. Ils unissent leurs forces et l'éliminent. Mais il se trouve qu'il s'agissait d'un Shikigami de Subaru.
Subaru les quitte, finalement elle ne leur aura pas enseigné beaucoup en tant qu'Onmyouji. Elle a toutefois laissé un autre message à Benio lui indiquant un autre tiroir dans la chambre où Rokuro garde une autre revue porno. Benio se prépare à la punition anti-pervers.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici