Tokyo Revengers
Visuel Tokyo Revengers / 東京卍リベンジャーズ (Tōkyō Revengers) (Animes)

Épisode 45 (8)

Hajime était amoureux de la grande sœur de Seishu durant l’école primaire, elle était plus âgée qu’eux de cinq ans. Un jour, alors qu’elle l’avait amené à la bibliothèque, elle s’endormit sur sa lecture. Seishu finit par lui avouer son amour pour elle et s’ets prêt à attendre de grandir afin que la différence d’âge ne se remarque plus et qu’ils se marient plus tard. Il lui promit de tout faire pour la protéger. Il s’en alla fou de joie mais un incendie se produisit chez elle. Hajime alla sauver Akane, mais il la confondit avec Seishu qu’il sauva à sa place, qui lui ressemblait beaucoup. Ensuite, les pompiers arrivèrent et portèrent secours à Akane, mais ses brûlures étaient si graves que ses soins très coûteux s’imposaient. Hajime jura à Seishu de trouver l’argent pour ses soins. Ensuite, cherchant le moyen le plus rapide de se faire beaucoup d’argent, il se lança dans les délits pour commencer à amasser de l’argent et se tailla peu à peu une réputation. De gangs de racailles de son âge, il passa à des boulots confiés par des gangsters. Mais Akane décéda peu après.

Seishu essaye de faire comprendre à Hajime de lâcher sa quête désespérée de l’argen même des années après le décès d’Akane. Hajime ne se l’est toutefois toujours pas pardonné et pense qu’il ne peut plus faire machine arrière maintenant.

Takemichi conjure Kakucho de le laisser accéder à Tetta, mais ce dernier refuse, lui demandant bien quel lien existe-t-il entre eux deux.

Hakkai et Sōya alias Angry sont malmenés par Ran et Rindo, les frères Haitani, qui sont parfaitement synchronisés pour combattre. Cependant, Hakkai et Sōya ne comptent pas se laisser écraser malgré leur manque de coordination.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.