épisode 4: Dîner

épisode 4

Titre original: 
Bansan

Tsukiyama Shuu est celui surnommé le Gourmet, assez célèbre dans le 20ème district. Devant l'hostilité de Kirishima Touka et l'absence de Yoshimura, il repart intrigué cependant par Kaneki.
Le jour suivant à l'université, Tsukiyama vient à la rencontre de Kaneki et le branche littérature. Il lui confie également qu'il regrette Kamishiro Rize, l'une des rares Goules à avoir été tant amatrice de lecture. Il laisse à Kaneki la carte d'un café en lui proposant de venir, car il pourrait bien y faire la rencontre de Takatsuki Sen, l'un de ses écrivains préférés.

Le soir après son travail au bar, Yoshimura envoie Kaneki s'entraîner au combat avec Ren Yomo. Puis Yomo l'emmène au bar Helter Skelter où ils retrouvent par hasard Uta, le tatoueur mais aussi la patronne, Itori. Cette dernière, très curieuse à propos de l'hybridation de Kaneki, lui raconte une légende urbaine: si une goule et un humain s'accouplent, l'enfant meurt la plupart du temps mais dans de très rares cas, il naît mi-homme mi-goule. Kaneki lui pose quelques questions pour en savoir plus sur Rize. Itori lui raconte des rumeurs comme quoi sa mort serait non pas un accident mais un complet contre elle.

Le jour suivant, Kaneki va rendre visite à Tsukiyama. Ce dernier l'invite à découvrir un lieu que Rize aimait beaucoup fréquenter. On lui sert le café en attendant, sauf qu'il se retrouve dans une grande arène, observé par de nombreuses Goules. Tsukiyama l'offre en divertissement à tous les invité et leur propose de s'offrir Kaneki comme festin, lui qui une Goule à l'odeur très humaine. Tsukiyama, pour le spectacle envoie Taro, un bourreau pour le déchiqueter sur place. Kaneki l'esquive mais il finit par perdre ses forces, à cause du café qui était en fait drogué. Alors que Taro allait lui broyer les os, Kaneki déclenche une partie de ses pouvoirs et repousse Taro. Tout le monde découvre alors que Kaneki est un fait un hybride mi-homme mi-Goule. Tsukiyama, tue Taro et décide de retirer Kaneki du dîner ce soir, avide de garder cet être rare pour lui seul.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici