Songe du Corbeau (Le)
Visuel Songe du Corbeau (Le) /  (Émules)

Tome complet

Visuel Songe du Corbeau (Le) tome complet

Koji vit sa vie d'employé de bureau et de mari. Un matin, son épouse lui remet une lettre anonyme à son attention. À l'intérieur, un pliage d'une feuille noire en forme de corbeau, que Koji interprète comme un message de quelqu’un qu’il a connu dans son enfance.

Il habitait dans une maison de forêt avec d'autres enfants, Kiku, Tarô et Yumi. Chacun vivait avec un animal protecteur, sauf Kiku l'aînée, et un monstre leur apportait régulièrement de quoi manger. Koji trouva un jour un enfant dans les bois, accompagné d'un corbeau, et le recueillit. Habituellement, ils trouvaient les nouveaux arrivants à proximité de la maison. Koji avait même trouvé un couteau sur lui, qu'il cacha ne sachant s'il devait en parler aux autres enfants.

Koji, en repensant à ces souvenirs en rentrant du travail, voit un avis de recherche pour un enfant disparu : Tarô. De retour chez lui, il colle dans son carnet de note une photo de Tarô de l'avis de recherche, parmi celles d'autres enfants. La première disparue fut Kiku, aujourd'hui son épouse. Il regrette d'avoir ignoré ces avis de recherche des mois durant comme beaucoup de gens.

Dans la maison en forêt, un soir Yumi fit un cauchemar: elle vit dans le métro un homme corbeau, que seule elle pouvait percevoir. Elle aperçut Koji adulte et le pria d'arrêter l'homme-corbeau. Koji dans la rame de métro crut apercevoir Shin aussi adulte, et le suivit. Shin traquant Yumi et sa mère rentrant à la maison, Koji le suit pour l’en empêcher, Shin disparaît. Koji se demande s'il réussirait à sauver Yumi ou s'il était condamné à ne la revoir que sous forme d'avis de recherche.

Dans la maison de forêt, l'accès à l'étage était défendu à Koji et les autres enfants mais Shin brava l'interdit.

Koji de retour chez lui, découvre Kiku poignardée, inanimée au sol. Il discerne la silhouette de Shin sur son balcon, lequel lui dit qu'aucune goutte de sang n'est sortie d'elle et déplore que Koji continue à se bercer d'illusions.

Koji part vers la boutique où il a rencontré Kiku. Le souvenir de lui, entraîné par Shin, s'enfonçant dans la forêt pur fuir la maison, lui revient aussi. Shin lui avait révélé sa découverte à l'étage: des enfants agglutinés privé de visage et d'identité par le monstre.

Koji, continuant ses errances, trouve dans la rue un avis de recherche pour lui-même quand il était petit. Puis il voit la camionnette d'un mécanicien dont la mascotte est celle du monstre qui les retenait quand il était petit avec les autres enfants. Il le suit et s'introduit chez lui en son absence. Il trouve alors les traces des enfants enlevés dans l'indifférence générale. L'habitant de la maison et le kidnappeur assomme Koji. Quand il reprend connaissance, le criminel lui dit que ses crimes le traumatisaient au début mais l'impunité durable finit par le faire changer. Alors qu'il allait tuer Koji, Shin surgit et tranche la gorge du kidnappeur, lui disant qu'en effet, personne n'a eu le courage de les arrêter dans leurs atrocités. Il libère Koji, lui disant qu'il avait tout fait pour ne pas devenir comme cet homme et il met fin à sa vie. Koji peut enfin s'évader des fantômes de son passé.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.