Shigurui
Visuel Shigurui / Shigurui (シグルイ) (Shōnen)

Tome 7: Kogan doit être vengé.

Date de sortie originale: 20 octobre 2006
Date de sortie en France: 22/11/2017
Visuel Shigurui tome 7

Fujiki Gennosuke arriva trop tard et trouva Mie assise au milieu des morts. Il tenta en vain de sauver son maître. Après cet événement, le seul témoin de la scène, un disciple nommé Kadaoka Unryusai, témoigna en faveur de Irako Seigen puis partit ouvrir son propre dojo.

Au château de Sunpu, Seigen fut convoqué par le seigneur Tokugawa Tadanaga qui voulait une démonstration de ses talents. Il lui fit affronter un homme condamné qui avait fui avec son épouse, refusant de laisser celle-ci rejoindre la couche du seigneur. Seigen l’exécuta en combat à la régulière et châtia la femme, impressionnant ainsi Tadanaga.

Ushimata Gonzaemo fit son retour au dojo et pleura la mort du maître. Bon nombre de domestiques avaient quitté le dojo que Mie devait diriger désormais. Gennosuke se laissa lui aussi aller au chagrin de la disparition de son maître.

Il y a dix ans, au village d’Awamoto. Fujiki Gennosuke, fils d’un seigneur déchu accusé de négligence à la gestion de son domaine, fut privé de sa fortune. L’enfant se vengeait sur les villageois sans défense, Notamment un, discriminé par sa famille pour son mutisme, qui portait aussi le prénom de Gennosuke. L’enfant du seigneur local le harcelait mais l’enfant paysan, au début subissant, finit par le tuer. Refusant de répondre aux questions de ses parents, il fut pendu par les pieds dans l’espoir que leur famille soit épargnée. Mais Kogan le recueillit et fit passer la mort de l’autre Gennosuke pour un accident. Les Fujiki n’ayant plus de descendants, adoptèrent Gennosuke, qui devint aussi le disciple de Kogan. Quelques années plus tard, Kuchinawa Heishiro entra dans dojo Kogan et y affronta Gennosuke. Ce dernier lui arracha un œil. Plus tard, Heishiro voulut se venger avec deux complices mais, face à Gennosuke, les deux furent tués par la foudre, ce qui dissuada Heishiro de poursuivre.

 

Mie envoya une demande de vengeance à Yanagisawa Tanomo, détenant l’autorité de la lui accorder. Gennosuke fut ensuite convoqué et on lui annonça le refus de la requête qui n’aurait été acceptée que si Kogan n’avait pas laissé d’héritier au dojo, rôle qu’occupe Gennosuke. On l’accabla aussi de son absence lors des faits mais quand l’un d’eux, Ikuno Jinnai, dénigra aussi la force de Kogan, Gennosuke le blessa grièvement.

Seigen considéra sa victoire comme incomplète tant qu’il n’avait pas vaincu aussi Gennosuke. Il se rappela un entraînement passé: apprendre à retirer une armure portée sous l’eau. Celle de Gennosuke était alors anormalement serrée et il coula. Seigen le sauva de la noyade. Par la suite, Gennosuke ne chercha pas à savoir qui avait comploté contre lui.
Un soir, Gonzaemon exprima à ses compagnons le sentiment de réelle fraternité qu’il éprouvait à se renforcer ensemble, ce qui toucha pour la première fois Seigen. Il avait l’espoir que lui et Gennosuke, tous deux de basse naissance, pussent s’élever dans la hiérarchie sociale et il communiqua son état d’esprit à Gennosuke. Ce dernier répondit que seule comptait la protection du nom de samouraï; pour Gennosuke, il entendait par là exprimer ainsi sa gratitude envers Kogan mais sa parole laissa un goût amer à Seigen.

Seigen se préparait à occire Gennosuke. Sur son chemin, Katagiri Zenki, un samouraï passant dans la rue, lui fit obstacle. Seigen le tua.
Des gens furent missionnés pour aménager le terrain qui accueillerait le combat de vengeance entre Gennosuke et Seigen. Parmi eux, Iku, retirant les cailloux qui pourraient gêner Seigen dans son style de combat.
Mie rêva de Seigen vainquant Gennosuke lors du duel et l’écorchant elle mortellement. En se réveillant de ce cauchemar, elle se souvint que si aucun homme ne s’était aventuré à l’approcher auparavant, craignant le courrous de Kogan, un seul avait osé pénétrer dans sa chambre une fois. Il s’était alors contenté de déposer un coquillage auprès de sa couche. Mie informa dans la journée Gennosuke d’un message du seigneur Haramiishi, louant son caractère honorable pour avoir férocement défendu l’honneur de Kogan. En citant la fin message, elle lui fit comprendre également qu’elle serait encline à ce qu’ils se marient. Gennosuke, d’autant plus motivé, s’entraîna avec Gonzaemon et élabora une possible parade contre Seigen.

Avis

Cela m'avait paru anondin à ma première lecture de ce tome, mais en relisant, le rêve de Mie se révèle décisif dans son changement d'attitude, qui semblait jusque là favorable à Seigen. Elle demeure bien mystérieuse...

Hanoko, le 18/09/2019

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.