Shigurui
Visuel Shigurui / Shigurui (シグルイ) (Shōnen)

Tome 11

Date de sortie originale: 20 août 2008
Date de sortie en France: 12 octobre 2012
Visuel Shigurui tome 11

L’issue du duel jeta la disgrâce sur le clan Iwamoto. Le Karo Haramiishi se suicida avec l’assistance de son fils Yukichiyo, espérant que sa mort éviterait à d’autres membres du clan le châtiment. Leurs revenus diminuèrent drastiquement. Mie dut ainsi renvoyer tous les domestiques du dojo et leur offrit une somme d’argent.
Le 3 novembre en l’an 5 de l’ère Kanei (1628), Mabuchi Gyobunosuke agent secret du Han de Suruga vient informer Gennosuke et Mie que le chef du clan Iwamoto, Asakura Nobumasa, leur ordonnait un autre duel contre Seigen. Ordre émis indirectement par un membre du clan Tokugawa-même.

Quatre ans auparavant, les jumeaux Funaki et Nissaka furent assassinés et défigurés. Le dernier espoir du dojo Funaki résidait en leur petite sœur Chika, dotée d’une très grande force. Alors qu’elle eut une relation avec un disciple du dojo, Matahichi, une partie de son sexe prit une forme phallique. Matahachi s’exclama de sa masculinité mais sous la colère, Chika le défigura.

Kutsuki Gannosuke qui les espionna, en conclut que le destin avait déterminé de les lier par leur difformité. Gannosuke avait été recueilli orphelin nourrisson par Ichidensai. Mais sa carrure et sa tête disproportionnée lui rendaient impossible la pratique du sabre et sa laideur lui attirait les moqueries des autres disciples. Seule Chika, le traitant comme une créature inférieure lui jetait à manger. Geste que Gannosuke interpréta en affection.

Vint ensuite l’épreuve du lancer de casque, qui visait à déterminer le futur époux de Chika. Les participants devaient fendre en deux un casque projeté en l’air, en hommage au maître Ichidensai, qui s’était jadis illustré en accomplissant l’exploit sur un champ de bataille de trancher le casque d’un ennemi et le tuer. Ce qui valut de pouvoir ouvrir son propre dojo. L’épreuve ayant été ouverte à tous, Gannosuke participa. Quand Ichidensai cosntata  qu’il avait une chance de réussir, il lui lança le casque en pleine figure pour le disqualifier. Ce fut Saida Sousonosuke qui gagna et se maria à Chika. Mais il fut assassiné, genoux broyés et visage arraché. Après des funérailles et une deuxième épreuve du lancer de casque, Kurakawa Kizaemon, second mari, de de Chika subit le même sort. Sasahara Gonbachiro, cousin de Shuzaburo un garde du corps de Tokugawa Tadanaga, se présenta pour demander la main de Chika. Puis il décrypta la potentielle technique utilisée par le tueur pour ses meurtres, prenant une posture qui rappela Gannosuke à Chika. Gonbachiro partit l’affronter mais échoua aussi. L’affaire se règlerait au tournoi d’arts martiaux en 1629...

Gennosuke et Mie, vivant maintenant dans une petite maison louée à prix fort, tentent de s’en sortir tant bien que mal. Yukichiyo, dépité par la mort de son père, attribua la faute à Gennosuke et voulut l’occire mais Gennosuke se défendit et le tua. On déguisa sa mort en décès par maladie afin de préserver son honneur.

En France, les 10 à 12 ont été compilés en un avec cette couverture (qui est celle du tome 12 au Japon):

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.