Shigurui
Visuel Shigurui / Shigurui (シグルイ) (Shōnen)

Tome 1

Date de sortie originale: 22 janvier 2004
Date de sortie en France: 9 février 2006
Visuel Shigurui tome 1

An 10 de l’ère Kanei, 6 décembre. Tokugawa Tadanaga, petit frère du Shogun Iemitsu, allait être condamné à mort pour de nombreuses atrocités qu’il aurait perpétrées.
Plus tôt dans la même année, Torii Naritsugu, vassal de Tadanaga, conjura son seigneur d’annuler l’ordre de combattre avec de vrais sabres lors du tournoi d’arts martiaux qu’il a organisé. Il s’était fait seppuku pour lui montrer l’horreur de la boucherie qu’il en résulterait et espérer le dissuader. Mais il mourut en vain, Tadanaga en ressortir seulement subjugué.
En avril, Fujiki Gennosuke, de l’école Kogan et Mie, fille du maître du dojo, se présentèrent au Hanbee Hyuga Masahisa qui l’inspecta afin de vérifier son aptitude à participer au tournoi, malgré son bras manquant.
Au mois de septembre a lieu le tournoi. De nombreux seigneurs samouraïs viennent y assister. Gennosuke, accompagné de Mie prend place pour son combat. Son adversaire arrive à son tour, Irako Seigen, aveugle et boiteux, guidé par Iku.
Le public, au début dubitatif de voir un manchot et un aveugle boiteux combattre, change d’avis en voyant leur posture à chacun. Seigen adopte pour sa part une garde inconnue, plantant son sabre dans le sol et le coinçant entre son pied à moitié tranché. Iku reconnaît là le contre-courant de l’obscurité. L’affrontement de ces deux hommes se vouant une haine viscérale allait commencer.

 

Sept ans auparavant, province de Tootoumi. Irako Seigen se présenta au dojo Kogan en vue d’en défier le maître. La règle exigeait qu’il affrontât préalablement les meilleurs disciples. Il combattit Fujiki Gennosuke, considéré comme espoir du dojo. Après une première attaque, Gennosuke arriva au corps à corps. Seigen lui appliqua une pression à la main qui le paralysa quelques instants. Ushimata Gonzaemon prit le relai et se montra plus fort que Seigen. Ce dernier, ému, demanda à devenir disciple du dojo. Mais Gonzaemon poursuivit le combat, inspirant la terreur à Seigen qui se réfugia au-dessus d’une poutre tandis que les autres disciples bloquaient les issues. Par la suite, il fut enfermé dans une cellule.
Seigen passa ensuite l’épreuve du haricot gluant: un haricot rouge imbibé dans une solution collante, fut placé sur son front, que le maître Kogan trancha en quatre en évitant de l’atteindre lui. Il fut ensuite accepté au sein du dojo. Rapidement, il devint l’un des meilleurs élèves. Kogan, atteint de démence, retrouvait cycliquement sa lucidité. Il s’immisça dans la chambre de sa fille et Mie et l’attoucha, déterminant qu’elle était désormais mure. Il demanda conseil à Gonzaemon quant à lequel marier à Mie entre Gennosuke et Seigen. Quand Gonzaemon mentionna le bien de Mie dans sa réflexion, Kogan lui trancha la bouche, rappelant avec fureur que sa femme aurait dû lui donner un fils, un dojo se transmettant par héritage familial.
Il ordonna que les deux candidats affrontassent et décapitassent les jumeaux Fubaki, Hyoma et Kazuma, fils du maître Ichidensai. Kogan gardait rancœur envers Ichidensai, qu’il avait vaincu en duel officiel mais eut essuyé de nombreuses critiques pour l’avoir défiguré.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.