Date de sortie en France: 
9 mai 2015
Visuel Red Rat in Hollywood (The) tome 2

Les membres de la Chambre des Représentants délibèrent sans trouver d’accord concret. Dans la nuit, Eric Waters, président de l’association des producteurs de films reçoit la visite d’un médecin nommé How, de la part de Jannings. Mais ce dernier lui prélève grands quantité sang de sort que le lendemain, fébrile lors de la conférence de presse, Waters annonce aux les dix accusés d’outrage au Parlement sont licenciés.

Le Comité de Défense du Premier Amendement dont fait partie William Wyler se querellent sur la marche à suivre, mais plusieurs restent déterminés à poursuivre la lutte.

Par la suite, plusieurs personnalités du cinéma soit quittent les États-Unis pour l’Europe, soit sont dénoncés, soit se repentent.

George Willner, le représentant de Dalton Trumbo, désormais inculpé, lui apporte des propositions de travail. Il choisit pour se faire le plus d’argent d’écrire le scénario du projet de comédie romantique de Frank Capra. Il narre l’histoire d’une fille de bonne famille qui s’enfuit pour suivre par amour un homme de plus basse condition qu’elle. Mais dans son voyage elle et un autre homme s’éprennent l’un de l’autre. Trumbo choisit de placer son récit à Rome et demande à son scénariste ami Ian Mclellan Hunter qui a actuellement une jambe dans le plâtre de signer son synopsis en son nom. Il accepte volontiers et Trumbo lui écrit alors un mot sur son plâtre en gage de cette faveur qu’il lui acorde.
Après avoir cravaché pour terminer son scenario, il est transmis à Capra qui l’encense si tôt sa lecture terminée. Mais le réalisateur étant sur une pente descendante, Paramount lui retire le projet. En 1951, Wyler le reprend et fait faire à Hunter plusieurs retouches au scenario. Hunter confie les modifications à Trumbo en secret. Le producteur de Wyler rend visite à la famille de Hunter et découvre le plâtre du scénariste avec le mot de Trumbo. Il consent à garder le silence à ce sujet. Progressivement Wyler se rend lui aussi compte que le scenario est écrit par Trumbo et l’appelle pour lui garantir qu’il mettra tous ses efforts à réaliser le film er taire son implication dans le scenario.

Tim Crosby dénonce auprès de la Commission des Activités Anti-Américaines cent soixante autres potentiels sympathisants au communisme, dont Lester Koening. Après cela, son ex-femme Judy lui passe un savon pour cette trahison.
Wyler assure à Koening qu’il ne le virera pas. Il va l’envoyer lui et toutes les autres potentielles cibles de l’HUAC en tournage a Rome pour le mettre hors de portée.
 

L’équipe de Wyler arrive à Rome et commence le tournage. Les scènes extérieures se passent bien et rapidement, d’autant que leur temps était limité. Cependant pour une scène triste de séparation, Wyler pousse Audrey Hepburn, rôle féminin principal, dans ses retranchements en accablant son jeu d’actrice trop simulé. Il finit par la blesser profondément mais elle parvient à retransmettre l’émotion qu’attendait Wyler. Sa performance est félicitée par le staff, pour ce rôle qui deviendra clef dans sa carrière.

 

Pendant ce temps au studio Paramount, Arnold Kbby du FBI va voir M. Elliot et réclame que soient livrés les sympathisants communistes dénoncés, dont Koening.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.