Ragnagna & moi
Visuel Ragnagna & moi / Seiri-chan (生理ちゃん) (Seinen)

Tome 1: Jour 1

Date de sortie originale: 11 juin 2018
Date de sortie en France: 18 mars 2021
Visuel Ragnagna & moi tome 1

Une femme au foyer s'interroge sur son couple, harmonieux mais n’arrivant pas à avoir d’enfants et en discute avec Ragnagna. Mais le moment de ses règles arrive et Ragnagna fait son travail de la mettre K.O.. Quand son mari rentre, il se plaint de manger encore le même repas, mais Ragnagna la défend et il lui demande pardon. Des années plus tard, Ragnagna refrappe à leur porte, pour les premières règles de leur fille.

 

Kujo Kaori, une écrivaine en panne d’inspiration pour sa prochaine parution en ligne, reçoit la visite de son responsable M. Shibuya qui vient voir où elle en est. Manque de chance, ses règles commencent et elle perd toute énergie. Shibuya et Ragnagna vont lui acheter des protections hygiéniques pour la dépanner, mais de retour, Kaori fait la sieste. C’est alors que Libido se pointe, mais Ragnagna le met K.O., Shibuya préfère rentrer chez lui.

 

Yamamoto Riho, caissière, voit souvent un jeune homme mignon venir faire des achats dans cette supérette. Elle reste vivre chez ses parents pour économiser et passe son temps sur les jeux vidéo. Quand Ragnagna débarque, elle se résigne mais lui suggère aussi de plus venir puisque ses règles ne lui serviront probablement jamais, se trouvant trop moche pour avoir un mec, d’autant qu’on s’est moqué d’elle à l’école pour ça. Mais Ragnagna veut lui redonner courage et lui dire qu’elle n’est pas laide comme elle le pense.

Le jour suivant, le jeune homme, Yamauchi Yu, vient lui proposer de se voir en dehors de ses heures de service. Riho est persuadée qu’il a dû faire un pari avec des amis ou est désespéré pour s’intéresser à elle, mais Ragnagna lui fait remarquer que le petit Puceau l’accompagne. Le jour où ils doivent se voir, Yu angoisse chez lui, stressant à l’idée de tout rater avec elle qu’il voit comme la femme de sa vie. Puis il reçoit un message.

 

Mochizuki Tonari et Mukai Meguru, deux lycéennes amies, ont leurs règles en même temps. Sur le trajet du lycée, elles se font attaquer par un monstre, voulant plaire à sa reine. Meguru se transforme pour le combattre et secoue Tonari, trop fatiguée par ses règles. Tonari complexe par rapport à Meguru, toujours au top de la forme même en période de règle. Mais son amie rétorque qu’elle connaît aussi des temps difficile et se donne toujours à fond malgré tout. C’est Ragnagna qui se charge de mettre K.O. l’ennemi et il amplifie les règles de Meguru pour la mettre sur un pie d’égalité avec Tonari. Puis Ragnagna retourne aux côtés de la reine, blasée que Constipator en fasse trop ainsi.

 

À l’ère Edo, deux femme, Yui et Oi-Katsushika se retrouvent toutes deux à devoir rester dans la hutte menstruelle durant leurs règles. Yui sert de modèle à Oi-Katsushika qui la peint durant cette période. Les hommes se moquant d’elles, elles espèrent un jour que les femmes pourront s’émanciper de ce phénomène les bridant tous les mois. Un soir, Ragnagna décide de détruire la hutte et d’y mettre feu. Les hommes viennent alors les secourir et les autoriser à rentrer chez elle.

 

Yoneda Hikaru, lycéenne, est en retard pour l’écriture du scenario de la prochaine pièce de son club de théâtre. Et Ragnagna arrive au pire moment pour elle. Son voisin Kitamura Yukichi, aussi camarade de classe et autre scénariste du club, vient la narguer comme quoi il sera prêt bien avant elle et son scenario sera retenu en vue de la participation de leur lycée au grand prix national des arts dramatiques. Le lendemain, les deux se rendent compte qu’ils ont échangé de corps ! Yukichi expérimente les règles douloureuses et Hikaru découvre que Yukichi n’a pas la vie facile avec Puceau et Libido qui décuplent ses sensations à la vue de filles. Chacun arrive à terminer l’écriture de leur scenario et compatit au sort de l’autre. C’est finalement le scenario de Hikaru qui est choisi par les autres membres du club et après le concours, tous deux sortent ensemble. Yukichi se prépare à dire adieu à Puceau.

 

 

Umino Aoko fréquente un homme veuf depuis deux ans et ayant une fille nommée Karin. La petite toutefois n’accepte pas du tout Aoko. Mais un jour, Karin a ses premières règles et son père appelle Aoko à la rescousse. Celle-ci achète tout le nécessaire et va donner des conseils à Aoko.

Quatre ans plus tard, le couple s’est séparé mais Aoko et Karin, désormais lycéenne sont devenues complices.

 

Mogami Momoko, serveuse dans un café, admire l’un de ses collègues, Ippei, mais complexe par rapport à Kurokawa Chloé, qu’elle estime beaucoup plus belle qu’elle. Chloé et Ippei se casent ensemble, Momoko cache son dépit. Mais ses règles, après six mois de retard, reviennent brutalement et l’assomment au point qu’elle finit à l’hôpital. Chloé, inquiète, lui rend visite. Momoko lui confie combien elle l’envie, elle si canon, mais Chloé lui décrit ce qui lui déplait dans son propre et pour sa part, elle envie de talent d’écrivaine de Momoko. Peu après, Momoko reçoit un prix littéraire pour son livre parlant des complexes des femmes.

 

Sakai Yoshiko, aujourd’hui grand-mère, travaillait en 1961 dans une agence d’inventions. Quand un restaurateur vint lui demander de trouver une idée pour palier le problème des femmes jetant dans les toilette le coton hydrophile de leur culotte de règle en caoutchouc, ce qui bouche les toilettes, elle lança le projet de production de protections hygiéniques jetables. Watanabe Hajime, président de Mitsumi Electric, valida son projet de protections hygiéniques en papier pouvant se dissoudre dans les toilettes et essaye même de porter les protections hygiéniques actuelles pour comprendre la difficulté des femmes. Leur produit obtint un grand succès commercial. Yoshiko reçut de nombreuses lettres de remerciements qu’elle relit avec affection aujourd’hui. Puis Ragnagna vient la voir une dernière fois avant leurs adieux.

 

Une jeune fille reçoit la visite de SMP (syndrôme prémenstruel) et décide de passer sa journée dans l’oisiveté.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.