tome 1: L'appel de Néron

tome 1

Date de sortie originale: 
2014
Date de sortie en France: 
18 janvier 2017
Visuel Pline tome 1

Alors que se produit l’éruption du Vésuve, Pline toutefois insiste pour aller au therme avant de partir, sa galère étant déjà prête à partir. À ses côtés, Eucles, son scribbe. Après le bain, il prend même le temps de dîner avec Pomponianus.

 

Des années dans le passé, Euclès vivait en Grèce. Sa maison fut détruite lors de l’éruption de l’Etna. Il fouillait les décombres, à la recherche du Deltoi (tablette de cire) de son père mathématicien, le seul souvenir qui lui en restait de lui, mort quelques temps avant. Son père avait tenu à ce qu’il étudiât une autre discipline, il était devenu ainsi grammarien. Il rencontra alors Pline, qui était alors le substitut du gouverneur de Sicile, qui inspectait les alentours de l’Etna. Soudain, la foudre s’abattit à proximité d’eux, Pline voulut emprunter la tablette d’Euclès pour y consigner ses observations, mais le jeune homme refusa. Pline se mit alors à décrire oralement ses observations à propos de la foudre, au grand dam de Felix, l’homme qui l’accompagnait et qui le conjurait de s’abriter tandis que la pluie s’abattait sur eux. Pline affirmait que la foudre se générait par le frottement entre les vapeurs constituant les nuages, et non de la colère de Jupiter, et que les nuages n’abritaient aucune les dieux. Il était aussi fasciné par le fait que l’humain était la seule créature qui ne mourrait pas toujours quand la foudre le frappait. Intrigué, Euclès se mit à consigner ses paroles par écrit.

 

À Rome, l’empereur Néron se plaignait des absences répétées de Pline lros de ses récitals de lyre. Il fit demander à ce qu’il rentrât à Rome le plus tôt possible.

 

Un soir, pendant qu’ils campaient, Félix manifesta des signes de rhume suite à l’orage. Euclès lui cuisina de la soupe et Pline trouva du miel dans la maison abandonnée qu’ils occupaient le temps de la nuit. Son goût remarquable s’expliquait pas la grande fertilité des terres volcaniques selon Pline.

Le trio atteignit ensuite le port de Catane et visitèrent son marché, où il vire un énorme thon qui venait d’être péché. Pline conta une anecdote à Euclès: l’empereur Claude, de faible constitution, était déconsidéré des hauts dignitaires mais quand un jour, une orque s’approcha du rivage, il mena la chasse et tua lui-même la bête d’un harpon. Depuis, il gagna l’estime des autres. Felix les retrouva pour les informer de l’ordre de retour à Rome de Neron. Vespasien, son conseiller, adressa par la même à Pline un message le pressant de rentrer, redoutant l’humeur lunatique de l’empereur. Pline cependant refusait de partir avant d’avoir goûté au thon. Soudain, la rumeur agita le port à l’apparition d’un homme poisson. L’enfant témoin de l’événement décrivit la créature à Pline, mais ses hommes le pressèrent de partir. Pline ordonna de passer par la terre et non la mer, pour ne rien rater aux paysages.

 

Néron vit en cauchemar sa mère ensanglantée et s’en réveilla brutalement. Poppée, son amante essaya de le rassurer mais Néron la rejeta, lui rappelant que c’était sous son incitation qu’il a tué sa mère.

Le lendemain, Néron fut infirmé par un courrier du proconsul de Syrie de l’avancée des Partes  en Arménie. Un domaine habituellement du ressort de Sénèque, son ancien tuteur mais Néron l’avait fait renvoyer il y a peu, par accès de colère.

 

Le groupe de Pline fit une pause à un temple dédié à Poséidon. Un léger tremblement de terre survint, Pline expliqua à Euclès que les tremblements de terre étaient sûrement dû au vent, ayant remarqué des variations de mouvements d’air quand les tremblements de terre se produisaient. Ils reprirent la route, longeant la plage. Félix perçut sur le rivage des signes d’un potentiel tsunami et appella Pline à se réfugier. Ils montèrent à alors à un ancien temps, Pline expliquant que ceux-ci étaient généralement bâtis en lieu sûr.

Dans la suite de leur voyage, ils ils firent une étape à un Mutatio pour y changer de monture. Pline en profita pour aller au therme. L’empereur Néron finançait beaucoup la construction de ces établissements, dès qu’une nouvelle source chaude apparaissait. Pline et Euclès y rencontrèrent un autre homme, qui lui précisa que le béton de se therme se constituait entre autres de cendres volcaniques.

 

Poppée dit à ses suivantes qu'il fallait se débarrasser d'Octavie, l’épouse légitime de Néron actuellement exilée sur une île. Le peuple, resté fidèle à Octavie, ne l’acceptait pas et lui jetait parfois des pierres lors de ses sorties. Poppée voulait devenir officiellement impératrice, au règne mémorable tel celui de Cléopâtre. Elle rejoignit ensuite Néron pour lui parler de leurs noces.

 

Le groupe de Pline arriva à Rome, une première pour Euclès qui n’était jamais allé dans une si grande ville. Ils retrouvent Néron qui trainait incognito dans les bas-fonds, près d’une maison de passe.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Autres résumés

Vous êtes ici