Phénix – L'oiseau de feu
Visuel Phénix – L'oiseau de feu / 火の鳥 (Hi no Tori) (Shōnen, Seinen)

Tome 2 : Les temps futurs

Titre original : 未来編 (Mirai-hen)
Date de sortie originale : 20 décembre 1968
Date de sortie en France : 4 octobre 2000
Visuel Phénix – L'oiseau de feu tome 2

An 3404, la Terre se meurt et les humains se sont retranchés dans des "Cités Éternelles" au nombre de cinq : Yû-Ôk, Pinking, Lenngud, Lumaluès et Yamato. Chacune de ces cités abrite cinq millions d’habitants.

Yamanobé Masato est un astronaute de Yamato aux ordres de Rock, son ancien camarade de promotion devenu maintenant son supérieur. Rock le convoque à son bureau et l’accuse de cacher chez lui une Moopy. Ces créature métamorphes qui ont été ramenées jadis de la planète Déodécimus dans la constellation d’Orion et adoptaient la forme qui faisait plaisir à leur possesseur humain. Elles pouvaient aussi le prodiguer des visions de bonheur, mais elles furent interdites car provoquant des dépendances telles des drogues. Rock lui ordonne de tuer le Moopy qu’il garde chez lui en l’échange de quoi, il n’en parlera pas à sa hiérarchie.
De retour chez lui, Masato tente de tuer Tamami, son Moopy qui a pris la forme d’un femme, mais il ne peut s’y résoudre et décide de fuir avec elle en abandonnant tout le reste.

Rock va s’entretenir avec Alléluia, l’intelligence artificielle qui régit tous les aspects de la vie à Yamato. Il lui parle de la désertion de Yamato avec son Moopy, Alléluia lui ordonne alors de les traquer et les faire exécuter.

Masato et Tamami quittent Yamato et remontent à la surface, là où l’air est toxique et recherchent un refuge

Dans un laboratoire hors d’une Cité Éternelle vit le docteur Salta, qui s’emploie à recréer la vie, mais chacune des créatures qu’il fait naître in-vitro meurt dès qu’il les laisse sortir. Il reçoit la visite d’un phénix qui lui apprend alors que la Terre, agonisante, est vouée à mourir et que seul un humain pourra la sauver, qu’il rencontrera bientôt. Peu après, Salta porte secours à Masato et Tamami qui allaient mourir dehors.

Le laboratoire de Salta se trouvant près de Lenngud, Rock contacte le général Monita vivant là-bas afin de négocier l’extradition de Masato et de Tamami. Monita s’en réfère à Damuda, l’intelligence artificielle régissant Lenngud, qui refuse de livrer Masato. Rock, contrarié, décide tout de même d’envoyer un escadron de chasseurs-robots à la poursuite de Masato.

Salta a placé Tamami dans un liquide qui la régénérera, celle-ci ayant été plus gravement atteinte que Masato déjà rétabli. Salta envoie ses robots-femmes les combattre. Lui-même vivant depuis cent soixante-ans, il les a construit afin de combler son manque affectif, n’ayant jamais eu de succès auprès des vraies femmes à cause de son apparence. L’escadron de chasseurs est battu.

Rock enrage contre Monita qui persiste à accepter Masato sur son territoire. Monita propose alors un entretien entre Danuba et Alléluia afin de trancher la question. Le jour de la rencontre, les deux intelligences artificielles campent chacune sur leur position, affirmant avoir raison et elles finissent par se déclarer la guerre. Une perspective que Rock rejette totalement.

Salta demande à Masato de pouvoir utiliser Tamami comme sujet d’expérimentation. En effet, les Moopys ont une résistance et longévité accrue, il estime que Tamami pourrait lui donner la clef afin de trouver comme rendre viables les animaux qu’il génère dans son laboratoire. Masato refuse catégoriquement. Salta va alors directement poser la question à Tamami, à l’insu de Masato, lui expliquant qu’elle pourrait contribuer à sauver ainsi toute espèce vivante. Elle lui demande un délai de réflexion.

Rock apprend d’Alléluia qu’une bombe H prévue pour exploser d’ici vingt heures a été placée à Lenngud, qui aura probablement fait de même à Yamato. Les deux cités étant sur le point de s’annihiler l’une l’autre, Rock décide de déserter lui aussi. Quittant Yamato, il trouve également le laboratoire du docteur Salta. Y retrouvant Masato, les deux hommes se battent mais Rock lui apprend que les deux cités sont sur le point de s’entre-détruire. Salta vient alors faire cesser leur combat. Puis, arrive l’heure des explosions, sauf que les autres cités, Pinking, Lumaluès et Yû-Ôk ont également été détruites. Salta envoie des robots vers ces trois cités mais ils sont mis hors-service par un taux de radioactivité beaucoup trop élevé. Ils en concluent qu’il ne reste plus grand-chose de l’humanité, mais Salta suppose qu’il existe d’autres dômes comme le sien et propose de voyager à leur recherche.

Rock propose à Masato de quitter la Terre pour s’installer ailleurs. Il veut lui faire comprendre qu’il n’y a plus rien à attendre de l’humanité, qui, après s’être beaucoup développée, n’a cessé de décroître depuis le XXVe siècle, où la sciences et les arts ne purent plus rien apporter de bon. Même les colonies sur d’autres planètes se sont vidées avec le temps. Masato reste hostile envers Rock, lequel va alors voir Tamami. La trouvant séduisant avec son apparence féminine, il veut l’embarquer avec lui mais Masato l’en empêche. C’est alors que l’oiseau de feu fait une nouvelle apparition. Cependant, il parle directement à l’esprit de Masato pour lui confier une mission : vivre des millions d’années, devenir le gardien de la vie du Terre jusqu’à ce que naisse une nouvelle humanité. L’oiseau lui donne une vision d’un voyage à travers l’univers afin de lui expliquer que les planètes, les étoiles, les galaxies sont des organismes vivant constituant une vie cosmique. Puis l’oiseau lui dit qu’il va lui confier une vie éternelle avant de s’en aller. Masato revient à lui aux côtés de Rock, qui n’a pas entendu les propos de l’oiseau de feu. Masato tente se suicider pour vérifier et constate avec dépit qu’il est devenu immortel. L’idée alors de survivre seul même après la mort de tout autre être vivant lui paraît insoutenable.

Soudain se produit un violent séisme qui ravage le laboratoire de Salta, brisant les cellules dans lesquelles il gardait ses êtres vivants. Les radiations pénètrent dans le bâtiment. Tamami rejoint Salta afin de lui service de cobaye, lequel lui jure de tout faire pour que son sacrifice ne soit pas vainc. Rock voulait voler la fusée que Salta gardait dans son hangar mais son robot Robira s’interpose. Rock le détruit mais quand il retourne chercher Tamami, il tombe sur Masato et Salta. Salta leur apprend que Tamami a accepté de lui servir pour ses recherches et il a percé le secret de la résistance de Tamami. Il veut alors faire un transfert cellulaire à partir du corps de Tamami à Masato et Rock, ce qui leur permettra de survivre aux radiations, pour cela il a besoin de son robot Robita. Rock avoue cependant qu’il a détruit Robita qui voulait l’empêcher de fuir à bord du vaisseau conservé dans le hangar. Salta lui fait comprendre que même s’il prenait la fuite, les radiation auraient vite raison de lui. Rock sentant en effet les radiations l’affaiblir, décide de partir. Il s’installe en haut d’un volcan en fusion, afin de le contempler avant sa mort.

Salta avant de mourir, confie à Masato la mission de prendre son relai : poursuivre ses recherches sur la vie artificielle à l’aide des cellules de Tamami sur les animaux encore vivants du laboratoire.

 

Masato se met au travail, mais n’ayant pas les connaissances de Salta, il ne parvient à aucun résultat concluant. Ce qu’il reste de Tamami finit par mourir au bout de cinq cents ans. Masato désespère de n’avoir aucun compagnon, tandis que les siècles défilent sans qu’il puisse mourir. Il tente de recréer un être à l’image de Tamami d’après ses souvenirs mais il échoue. Puis un nouveau tremblement de terre vient ravager ce qu’il restait du laboratoire. Le corps de Masato finit par dépérir sans trouver la mort pour autant. Devenu un amas de pure vie, ses reste se répandent des les océans et permettent la création de nouvelles formes de vie. Au fur et à mesure des années, une nouvelle espèce de limace finit par émerger, douée d’intelligence comparable à celle des humains. Elles se développent en civilisations, mais finissent par s’autodétruire aussi dans une guerre totale. Des millions d’années plus tard, les mammifères se développent à nouveau, dont l’espèce humain. Masato assiste à tous ces changements, du fait qu’il réside désormais dans toutes les formes de vie. Les humains finissent par à nouveau créer des religions, attribuant à leur dieu tout ce qu’ils ne comprennent pas, ce qui consterne Masato. L’Oiseau du Feu lui apparaît à nouveau, afin de lui dire qu’il a rempli sa mission, celle de créer une nouvelle humanité. L’oiseau lui propose ensuite de l’intégrer aux nombreuses vies cosmiques qu’il contient en lui. Masato entre alors dans l’Oiseau et y retrouve parmi ses vies cosmiques celle de Tamami. L’oiseau de feu s’envole alors pour un nouveau voyage à travers l’univers, observant les vies se développer. Notamment la nouvelle humanité, en passant par le pays de Kumaji, où Uradji tente de le capturer puis la conflit avec la reine Himiko éclate (cf tome 1). Malgré ça, l’Oiseau de Feu espère que cette nouvelle humanité saura être meilleure et ne pas se conduire à sa propre perte.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.