Pet
Visuel Pet / Pet (ペット) (Animes)

Épisode 5: Verrous

Titre original : Kagi (鍵)
Date de sortie originale: 3 février 2020
Date de sortie en France: 3 février 2020

Tsukasa monte en voiture avec Hayashi pour le guider à Satoru. Dans la conversation, Hayashi lui demande s’il a rencontré Meiling (la fillette avec le couple de guetteurs qui surveillait Satoru). Tsukasa répond à l’affirmative et qu’elle son chef d’œuvre, un Pet sans personnalité qui n’a pas créé de clef à son cœur. Appelé Baby, elle est un outil idéal manipulable pour la Compagnie. Hayashi déplore qu’on l’ait lui retirée trop tôt, car elle ne pourra plus jamais vivre normalement. Il souhaite arracher Satoru à cette vie, se sentant responsable de lui depuis la mort des parents du jeune homme, mais Tsukasa s’attriste que Hayashi ne cherche même pas à prendre de ses nouvelles à lui. Hayashi arrête la voiture dans une forêt et en sort. Tsukasa lui reproche d’avoir voulu partager sa Montagne avec n’importe qui mais de n’avoir jamais vu celle de ceux avec il partage la sienne, ne lui permettant pas de se rendre compte de la gratitude que ressentent les autres à son encontre.

Satoru mange dans une brasserie, la femme du duo de guetteurs l’aborde et lui dit venir de la part de Hayashi. Elle l’emmène à l’étage pour parler en privé.

Tsukasa révèle à Hayashi que ses liens forts avec les Pet qu’il forme pourraient porter préjudice à la Compagnie, c’est pourquoi elle en a après lui.

La femme, travaillant pour la Compagnie, se nomme Jin. Elle lui apprend avoir connu Hayashi bien avant lui. Dans leur conversation, Satoru essaye de l’analyser et comparant ce qu’il sait à ce qu’elle dit. L’idée qu’elle ait été formée avant par quelqu’un d’autre que Hayashi le surprend. Il constate aussi qu’elle est chinoise, elle aurait rencontré Hayashi en Chine, mais se demande bien quel âge elle avait. Elle explique que la Compagnie, soucieuse de la sécurité de ses données, se posait la question de la manipulation des responsables informatiques, notamment vis-a-vis des maîtres du Qigong, capables d’hypnotiser les gens. Satoru ajoute que Hayashi lui a dit avoir acquis sa capacité auprès d’eux et Jin précise que le chef des maîtres du Qigong était le père du président de la Compagnie. Ils furent embauchés par la Compagnie et formèrent les Broyeurs. Mais un jour, une fraction des maîtres du Qigong trahirent la compagnie et tuèrent le père du patron. Satoru, qui garde en tête les informations qu’il tient de Hayashi, sait que la Compagnie a fait exterminer tous les maîtres du Qigong et les broyeurs. Katsuragi fut épargné, l’un des rares dont ils étaient sûr de la fidélité. Jin lui apprend que c’est Hayashi qui a traqué les traitres, ce que Satoru ignorait. Alors qu’elle continue son récit, Satoru se pose de plus en plus de questions sur elle et tente d’entrer dans son esprit mais elle avait deviné semble-t-il ses intentions et sait qu’il a manipulé les espions sur le surveillaient. Elle finit par lui révéler être la nièce du patron de la Compagnie, venue pour le recruter.

Tsukasa reproche à Hayashi de l’avoir abandonné pour s’occuper de Satoru, en lui laissant pour seule instruction seulement d’obéir à la Compagnie. Tsukasa fond en larmes, Hayashi entre alors dans son esprit. Il accède au souvenir de leur séparation et essaye de le rendre moins douloureux mais Tsukasa l’accuse de vouloir falsifier sa mémoire et rejette sa tentative. Tsukasa lui dit que c’est le fait de lui avoir permis de développer une personnalité qui lui octroie le pouvoir de résister. Hayashi passe ensuite au moment où la Compagnie avait recruté Tsukasa quand il était adolescent, présenté par Katsuragi. Puis il atteint un souvenir de Tsukasa, qui commençait à enseigner à Hiroki quand ils étaient encore enfants, comment créer sa clef, c’est-à-dire créer des Vallées autour de sa Montagne pour en empêcher l’accès. Hiroki déteste toutefois les Vallées, ce qui rend la défense de sa Montagne faible. Hayashi rétorque qu’une trop grande protection peut aussi amener à croire que quelque chose de trop important est dissimulé. Il voit dans ce souvenir de Tsukasa la présence d’un chien, qu’il pense être un élément d’une vallée de Tsukasa.

Avis

Satoru prend un peu du charisme. C'est marrant qu'un personnage de son style, qui aurait été la petite frappe laquais crétine dans n'importe quelle autre série se révèle bien plus intéressant.

Hanoko, le 27/02/2020

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.