épisode 2

épisode 2

Suwano, le majordome de Nishinisono Moe, la dépose au port. Elle rejoint le professeur Saikawa Sohei et ses amis afin d'embarquer pour l'île.
Sur le bateau, ils font la connaissance de Yamane, responsable du centre Magata. Il apprend à Moe que son entretien avec Shiki Magata a été enregistré, au plus grand dam de Moe, mais il lui fait remarquer la chance qu'elle a eue car Shiki parle très rarement de choses personnelles avec qui que ce soit. Puis il leur explique qu'elle est placée sous très haute surveillance pour éviter toute fuite d'information.
Le soir, Moe et Sohei font du camping avec les autres. Moe passe d'abord du temps avec ses amis et s'émerveille de tout, étant donné qu'elle est l'héritière d'une famille riche et a toujours vécu dans un cocon hors de tout. Puis elle retourne auprès de Sohei. Elle lui parle de son rendez-vous ce soir au centre Magata et Sohei masque assez mal son intérêt à l'idée de l'accompagner. Moe essaye de négocier un rendez-vous galant tous les deux si elle lui fait rencontrer Shiki, mais Sohei refuse le chantage, traitant Moe comme une enfant. Cela exaspère cette dernière qui lâche l'affaire.
Retour sur le passé, le soir où l'oncle de Shiki l'emmena voir la mer, à la demande de la jeune fille. Il tenta de continuer à la considérer comme une enfant mais ses sentiments envers elle étaient autres et Shiki, qui le ressentait bien, en jouait.
Arrivés au centre, Moe prétexte un mal de tête pour être reçue par le professeur Yamane. Ce dernier ne tarde pas à remarquer que ce n'était qu'un prétexte pour tenter d'obtenir un rendez-vous avec Shiki. Il ne serait pas contre mais la porte du bureau de Shiki reste fermée pour une raison inconnue. Moe le pousse à employer tous les moyens pour forcer la porte car qui sait si Shiki pourrait être en danger. Le professeur Yamane va en parler à ses collègues Mizutani et Shimada qui lui répondent qu'il est le plus haut gradé, donc seul habilité à prendre cette décision. Les gardes le lui déconseillent fortement étant donné que Shiki reste une criminelle quand soudain, le système de contrôle du centre se dérègle. Les portes du bureau de Shiki s'ouvrent sans qu'ils y aient touché et il en sort une table roulante P1 téléguidée avec ce qui semble un mannequin à l'effigie de Shiki vêtue d'une robe de mariée. La table roule vers le couloir mais Moe se rend compte qu'il s'agit de la véritable Shiki. Yamane tente alors d'immobiliser la table en demandant un reboot en urgence du système à Deborah, l'intelligence artificielle du centre.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici