épisode 11

épisode 11

Nishinisono Moe se tracasse à l'idée que Saikawa Sohei n'ait d'yeux que pour Magata Shiki et estime n'être plus nécessaire à ses côté comme assistante. Kunieda lui répond cependant qu'elle fait fausse route qu'il est probablement celui qui se soucie le plus d'elle.
À la bibliothèque, Sohei reçoit la visite de Shiki, venue le voir malgré la surveillance de la police. Ils discutent tranquillement, parlant de la vie et de la mort et de la notion de liberté. Shiki considère que si chaque être ne choisit pas de venir au monde, il lui est cependant possible de choisir comment mourir. Selon elle, remettre sa mise à mort à quelqu'un d'autre serait une preuve d'amour. Après cet échange, Shiki décide de se remettre à la police.
Plus tard, Moe retourne au bureau de Sohei. Elle lui apprend que la police aurait détecté une connexion à un ordinateur de la part de Shiki et y serait allée pour l'arrêter. Les policiers qui surveillaient Sohei ne sont plus là. Sohei se rend compte alors que les hommes qu'il a vu embarquer Shiki n'étaient probablement pas de la police mais ses complices l'ayant aidé à s'échapper. Il a un éclat de rire que Moe ne comprend pas.
Plus tard, ils font un tour tous les deux. Sohei lui parle de ses années d'étudiants, du temps où il suivait les cours du père de Moe. Puis du moment où il a commencé à s'occupe d'elle, il y a plus de dix ans. Cela rappelle cette fois les souvenirs heureux de son passé à Moe, plutôt que le drame lié à la perte de ses parents. Moe finit par lui poser des questions sur Gidô Setsuko. Sohei lui dévoile simplement qu'il s'agit de sa soeur, mariée qui plus est.

Retour sur un moment passé entre Shiki et sa fille, où Shiki expliqua à sa fille qu'il est dans la nature de l'homme de chercher un but pour vivre et des réponses à leurs questions, ce qui passe sur l'interaction avec son environnement. Puis Shiki présente à ses autres personnalités Michiru, nom qu'elle a donné à sa fille.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici