Otogizōshi
Visuel Otogizōshi / お伽草子 (Otogizoushi) (Animes)

Épisode 5 : Urabe

La nouvelle venue se présente sous le nom d’Urabe, missionnée de les conduire vers les Magatamas restantes à récupérer.

Seimei s’entretient avec les deux Ministres, celui de Droite et celui de Gauche et il ne leur reste d’après la prédiction de Seimei que jusqu’à la fin du printemps pour régler leurs affaires et récupérer les Magatamas. Seimei leur indique que Raikō est en route pour Suō, où se trouve la Magatama de l’eau. En repartant, il espère des nouvelles d’Urabe.

Urabe conduit Hikaru, Tsuna et Sadamitsu à Suō vers l’île Noroi-jima. Cependant, le village portuaire est aux mains de pirates. Sur idée d’Urabe, ils se déguisent en femmes pèlerines pour entrer dans le village sans éveiller de soupçons. Le subterfuge fonctionne, ce qui éveille la méfiance en Tsuna qui trouve Urabe un peu trop informée sur ce qu’il faut faire pour réussir.

Ils rencontrent ensuite Tarōmaru, le chef du village, qui leur dit qu’il va leur falloir vaincre Torakumo, le chef des pirates et qu’ils devront attendre le lendemain pour affréter un bateau pour Noroi-jima. En effet, ce soir sera un soir de pleine lune et une malédiction promet la mort à quiconque traverse dans ces conditions. Il leur raconte qu’il y a sept ans, Ayatake, une villageoise, voulait rejoindre Torakumo un soir de pleine lune et son corps fut retrouvé le lendemain sans vie sur le rivage. Elle était la fiancée de Tarōmaru. Ce dernier ajoute que les pirates détiennent aussi leurs bateaux.

Les quatre réfléchissent à comment régler le problème des pirates. Urabe leur demande ensuite de la laisser faire, elle éliminera seule les pirates. Après le départ d’Urabe, ils voient une stèle sur laquelle est gravée un poème d’amour signé Ayatake.

 

Mansairaku effectue une autre danse rituelle au palais puis il retourne à la Porte de Rashō, ayant espéré y revoir Hikaru.

 

Après un moment, sans nouvelles d’Urabe, Tsuna décide de prendre d’assaut le repaire des pirates sur la côte mais ils trouvent les lieux remplis de cadavres. Les pirates sont tous morts, Urabe les rejoint et leur révèle avoir semé grâce au vent un poison qui s’est répandu dans le repaire et décimant tous les occupants. Tarōmaru reconnaît parmi eux son cousin Jirōmaru et d’autres villageois. Ils étaient des otages des pirates mais ils ont été manifestement été forcés de travailler ici. Hikaru blâme Urabe pour ses méthodes excessives qui ont coûté la vie d’innocent et l’exclut temporairement de leur groupe. Elle présente ses excuses aux villageois mais Tarōmaru les enjoint à partir, pensant que sans eux, il a encore une chance de négocier avec les pirates.

Hikaru et Tsuna déplorent les méthodes employées par Urabe mais Sadamitsu leur rappelle que Hikaru a laissé Urabe faire sans la questionner et lui rappelle qu’Urabe agit dans le même but qu’elle, récupérer à tout prix les Magatamas afin de protéger la capitale.

Hikaru va retrouver Urabe et lui présente des excuses. Elle lui demande de mettre à contribution sa sagesse désormais pour sauver des gens. Urabe ayant vu la même stèle, demande à Hikaru de retourner la voir. Relisant le poème, elle comprend qu’il s’agit d’un message caché décrivant comme se rendre à pied à Noroi-jima.

Le quatuor se poste le soir à un endroit cité par le poème. Et comme indiqué par le texte, le clair de pleine lune et la marée révèle une chemin praticable à pied menant à Noroi-jima. Les pirates sur l’île surveillent leur avancée.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.