• < Résumé disponible précédent
    [[node:content-type] [node:field__pisode]]
  • Résumé disponible suivant >
    [[node:content-type] [node:field__pisode]]
Molosse (Le)
Visuel Molosse (Le) / 魔犬 ラヴクラフト傑作集 (Maken Lovecraft kessaku-shū) (Seinen)

Tome 1

Date de sortie originale : 25 aoput 2014
Date de sortie en France : 15 septembre 2022
Visuel Molosse (Le) tome 1

Le Temple

Le sous-marin U-29 allemand torpille un cargo britannique nommé le Victory, ainsi que ses embarcations de sauvetage remplies de rescapés. Karl Heinrich, le capitaine reçoit l’ordre d’intercepter le paquebot Dacia, retardant leur retour à Wilhelmshaven. Ils inspectent d’abord le bâtiment qu’ils ont détruit et récupèrent sur un cadavre d’un homme une figurine d’ivoire. Ils jettent le corps à la mer, mais l’un d’eux, Bohm, croit le voir nager et les regarder.

Par la suite, des membres de l’équipage de l’U-29 sont pris les uns après les autres de terreur, conjurant de restituer la figurine dérobée et deux d’entre eux ont disparû, Bohm et Müller. Après quarante jours de traque, ils ratent le Dacia et le capitaine décide de rentrer. Puis se produit une explosion inconnue endommageant leur sous-marin et tuant deux mécaniciens. Ils croisent la route d’un bâtiment états-unien, Traube recommande à Karl la reddition, ce que le capitaine refuse et il tue Traube qui tentait de lui désobéir. Puis ils perdent la trace de l’ennemi.

Les jours suivants, d’autres hommes redoutent que le cadavre de l’anglais à qui ils ont pris la figurine les attire vers les abysses. Karl, ne tolérant pas leur comportement, les exécute aussi. Il ne finit par rester plus que le lieutenant Klenze et le capitaine, tandis qu’ils approchent d’un récif où Klenze croit voir des inscriptions. Klenze ne voit plus d’issue à la situation et met fin à ses jours. Karl pilote seul et finit par découvrir ce qui semble des vestiges d’une cité sous-marine, qu’il suppose être l’Atlantide. Ses réserves s’épuisent et il les emploie à visiter les lieux et consigner par écrit ses découvertes. Puis, il voit la cité s’illuminer, ce qui le pousse à y retourner et il visite un temple qui l’attire.

 

 

Le Molosse

Profondément ennuyés par les banales préoccupations du quotidien, deux amis se passionnent pour les écrits occultes du Necronomicon écrit par Abdul al-Hazred. L’un des deux, John, narre à son coéquipier l’histoire d’un profanateur de tombe, mort il y a cinq cents ans, qui serait enterré en Hollande avec un objet recelant un grand pouvoir. Les deux amis s’y rendent et trouve la sépulture dans le cimetière en question. Ouvrant le cercueil, ils y dégottent effectivement une statuette de jade à l’effigie d’une créature iconique d’un culte nécrophage évoquée dans le Necronomicon et la rapportent avec eux afin de l’ajouter à leur musée.

Une nuit, ils entendent des aboiements à l’extérieur, puis une énorme bourrasque balaye l’intérieur de leur salon et ils croient entendre des chuchotements en néerlendais. John sort armé de son fusil pour abattre l’animal et ils aperçoivent dans le ciel, parmi une hors de chauve-souris une créature canine ailée s’en aller. Plus tard, le complice de John retrouve ce dernier mort dans une rue, le visage lacéré. Son ami l’enterre et il reprend sa route. Malheureusement, il se fait cambrioler à Rotterdam et les voleurs ont emporté la statuette. Toutefois peu après, ces cambrioleurs sont retrouvés morts à leur planque, avec les mêmes balafres que John. Il récupère auprès de la police ses affaires volées mais la statuette ne s’y trouve pas. Il retourne à la tombe profannée avec John et constate que la statuette y a été replacée. De plus, le cadavre s’anime devant lui.

De retour à Londres, sans souvenir de comment il s’est enfui du cimetière, les bruits de battement d’ailes et d’aboiements ne cessent de le poursuivre. La seule issue qu’il envisage : se donner la mort.

 

 

La Cité sans nom

Un explorateur, après sa lecture du Necronomicon, s’approche de la Cité sans nom citée dans l’ouvrage et pressent son caractère maudit. Puis d’étranges bourrasques froides se produisent alors qu’il se trouve en plein désert chaud. Il trouve une brèche dans un rocher d’où l’air semble provenir et commence à l’explorer. Il y découvre un passage sous-terrain construit menant à une salle contenant moult cercueil. Ouvrant l’un des coffres, il y a découvre comme décrit dans le livre le corps d’une créature grotesque richement habillée. Puis la galerie suivante lui révèle une immense fresque sur les murs et plafond, narrant l’histoire de cette civilisation manifestement antérieure à l’humain. Celle narre notamment l’animosité croissante de ce peuple envers les autres espèces et montre en scène final un homme primitif démembré par des individus de ce peuple ancien habitant Irem. Puis dans la salle suivante, il voit l’escalier descendre vers un zone brumeuse, dont soudain se déclenche cette bourrasque de vent, emplie des spectres vengeurs de ce peuple. D’après le Necronomicon, ces esprits s’abattent chaque nuit sur le monde extérieur, déversant leur rage démoniaque depuis que l’humanité les a décimés.

L’explorateur s’enfuit, stupéfait.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.