épisode 48: Revêtemage

épisode 48

Titre original: 
Masô Senshi-tachi

Depuis le champ de bataille, Aladin et tous les autres voient l'énorme concentration de Rukh Noir au-dessus de Magnostadt. Aladin craint le pire et demande en catastrophe à Kôen de retirer son armée. Pour obtenir plus de crédit, il invoque les trois djinns de Kôen, Astaroth, Agares et Phoenix ainsi que celui de Kôha, Leraje, et celui d'Ali Baba, Amon. Ces derniers confirment que cet amas de Rukh, Il Illah, provoquera annihilation totale si rien n'est fait pour le stopper et que la tragédie d'Amal Toran risquerait de se reproduire. Kôen accepte de coopérer en échange qu'Aladin lui révèle ensuite toute la vérité sur Alma Toran. Aladin accepte, au vu de l'urgence de la situation.
Kôen appelle alors en renfort Hakuei, Kogyôku, Kômei et Hakuryû qui arrivent sur le champ, sauf Hakuryû qui répond absent. Kôen, Kôha, Ali Baba, Kogyôku, Hakuei et Kômei revêtent leur équipement Djinn complet et partent à l'attaque d'Il Illah, produisant des centaines de Djinns noirs.
Les Djinns attaquent également Magnostadt, que les magiciens ne parviennent plus à protéger. Schéhérazade, qui a senti la disparition de Titus, vient prêter main forte aux magiciens de Magnostadt. Hakuei utilise le pouvoir du vent de son djinn Paimon pour éjecter les djinns noirs de Mangostadt.
Les djinns sont générés de manière exponentielle ; pourtant Aladin leur signifie qu'Il Illah est aussi une créature vivante et que son pouvoir phénoménal a une limite aussi. Tous les utilisateurs de reliques enchantées mènent l'assaut, mais le surnombre risque de bientôt les épuiser. Kôen, par le pouvoir de son djinn Agares, extraie du sol un immense bloc de terre, libérant ainsi à la surface la lave en fusion du volcan endormi non loin du champ de bataille. Cette formidable puissance naturelle lui permettra d'alimenter en pouvoir magique son djinn du feu Astaroth. Il embarque également Ali Baba pour qu'il puise aussi plus de puissance du volcan et tous deux déclenchent ensemble leur magie suprême. Ali Baba invoque l'épée flamboyante d'Amon qu'il abat sur Il Illah directement, tandis que Kôen fusionne son sort suprême à celui d'Ali Baba pour en décupler la puissance.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Autres résumés

Vous êtes ici