épisode 47: Ce que je veux protéger

épisode 47

Titre original: 
Mamoritai Mono

Les quatre guerriers liges de Kouen libèrent leur pouvoir, revêtant des formes à moitié démoniaques. Ils déciment tous les djinns noirs.
Pendant ce temps, Ali Baba affronte Kôen, l'homme qui a asservi son pays Balbadd. Ali Baba lui déclare que ses seules intentions étaient là de protéger Kôha. Kôen le remet à sa place en lui rappelant qu'il a déserté, mais le remercie tout de même pour avoir sauvé son jeune frère.
De nouveaux djinns noirs reviennent, inexorablement. La lutte reprend.
Mogamett en envoie également contre l'armée de Reim. Shchéhérazade utilise son pouvoir pour protéger ses soldats pendant que les guerrier Fanalis attaquent les Djinns, mais leur résistance ne pourra pas être éternelle.

Titus est retourné à Magnostadt, le pays qu'il chérit tant. Soutenu par Marga qui l'aide à aller de l'avant, il se rend lui-même dans les profondeurs de l'académie de magie et rejoint Mogamett. Il tente de lui parler pour le pousser à stopper ses attaques dévastatrices, lui rappelant qu'au départ, ce ne sont pas les personnes sans pouvoir qu'il déteste mais le destin qui les a montés contre les magiciens. Titus utilise l'intégralité du pouvoir magique dont il dispose et stoppe le processus de création de Djinns noirs de Mogamett et meurt instantanément. Le directeur est effondré que Titus se soit sacrifié ainsi, mais un immense amas de Rukh noir apparaît au-dessus de lui et draine toutes ses ressources magiques jusqu'à la mort. S'ouvre alors une brèche dans le ciel, saturée en Rukh noir, juste au-dessus de Magnostadt.
Au palais de l'empire Kô, Ren Gyokuen s'émerveille d'un tel spectacle qui est l'annonciation du retour de son "Père".

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Autres résumés

Vous êtes ici