épisode 42: Déclaration de guerre

épisode 42

Titre original: 
Sensen Fukoku

Titus éclate en sanglot devant le directeur et lui révèle qu'il est en fait un clone temporaire de Schéhérazade dont la vie est vouée à s'éteindre dans peu de temps, cinq ans ou dix ans tout au plus. À ce moment Schéhérazade prend le contrôle du corps de Titus pour communiquer directement un message à Mogamett : s'il se soumet à l'empire de Reim, elle promet que les magiciens seront traités dignement, alors que son pays est l'aube de la guerre contre l'empire Kô. Mogamett refuse fermement, refusant que les magiciens soient à nouveaux gouvernés par les non-magiciens et ne voyant dans cet ultimatum qu'une tentative impérialiste de plus. Il déclare même à Schéhérazade qu'il refuse de lui remettre Titus et il brise le joyau dans le bras de Titus qui le connectait à Schéhérazade. Mogamett se jure de tout faire pour sauver Titus, qu'il considère comme sa famille, tout autant que tous les autres magiciens de son royaume.
Il annonce aussi tôt à après que Magnostadt déclare la guerre à l'empire de Reim. Puis il s'entretient avec Aladin. Le jeune Magi lui demande sans détour si le pays a des connexions avec Al-Thamen. Mogamett lui dévoile que douze ans auparavant, il avait mené des recherches sur la magie avec Ithnan et son groupe de magiciens et créèrent pour la première fois des Djinn noirs et relique enchantées obscures. Cependant, quand Ithnan commença à doter des Goi, les non-magiciens, d'bjet magiques noires, Mogamett décida de rompre leur collaboration. Magnostadt n'est pas ennemi d'Al-Thamen mais ils ne sont plus en relation, ce qui ne rassure qu'à moitié Aladin car des objets et Djinn nés des Rukh noirs demeurent en Magnostadt. De plus, Mogamett vend des objets magiques bas de gamme à des Goi pour les finances du pays.
Schéhérazade va envoyer ses troupes au combat avec en fer de lance son escadron de guerriers Fanalis, dirigés par Mu Alexius, possesseur d'un Djinn.
À Magnostadt, l'inquiétude gagne le peuple qui veut fuir, ainsi que les magiciens qui craignent de ne pas pouvoir tenir face à l'empire Reim, mais aussi face à l'empire Kô si jamais il décide d'attaquer de concert. Les magiciens enseignants de première classe rassurent cependant les étudiants, mentionnant une arme secrète.

Pendant ce temps, le prince Kôha Ren marche lui-même avec son armée vers Magnostadt, afin de contrer Reim.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Autres résumés

Vous êtes ici