Date de sortie originale: 12 avril 2016
Visuel Magi – Adventure of Sinbad tome 9

Contient les chapitres 70 à 80

 

Jafar n’a pas pu obtenir de soutien direct du roi Rashid mais lui et Rurumu mettent au point un plan pour vaincre Madra sur son propre terrain.

Sindbad, à la volonté brisée, suit l’apprentissage de Fatima, mais lui fait part de son point de vue : réprimer les esclaves par la violence perd en efficacité pour les rendre plus utiles et prône la raison pour les pousser à la docilité. Madra le félicite pour sa contribution, au point de dédaigner Fatima, ce qui le frustre et éveille une immense jalousie en lui. Parallèlement, Sindbad qui discute avec à nouveau avec Masrur, constate combien ce dernier a gardé a fierté de Fanalis, il préfère continuer à se battre comme gladiateur et se fier à sa force physique plutôt que de devenir un gentil petit enfant de Madra. Ses paroles secouent Sindbad, qui se rend compte combien il était tombé sous le contrôle de l’esclavagiste.

Peu après, un groupe d’esclaves s’est enfui des bâtiments, Fatima accuse Sindbad d’être responsable. Madra toutefois pardonne Sindbad et fait comprendre à Fatima qu’elle le soupçonne. Elle lui ordonne de s’occuper du seigneur Zeutius, l’un des plus riches marchands, travail qu’elle qualifie de la plus haute importance. Fatima devient son esclave sexuel et lui sera vendu définitivement. Sindbad assiste au départ de Fatima et Masrur lui adresse un regard accusateur. Sindbad prend conscience combien Fatima a abandonné son amour-propre pour Madra et il repense à sa propre mère. Cela le décide à reprendre le dessus.

Jafar et Rurumu rencontrent Madra, accompagnée de Kil, lors d’une réunion commerciale, assurant d’avoir tiré un trait sur leurs griefs passés et l’informent que le pays de Balbadd compte instaurer sur son territoire l’utilisation d’esclave. Pour appuyer leur crédibilité, ils l’invitent à un grand banquet de célébration de renouveau de Sindria, de nouveau viable.

Madra se rend au banquet. Y assistent des diplomates de Sasan, d’Artemyra et d’Imuchakk. Et l’un des invités d’honneur fait une apparition : le roi Rashid, ce qui confirme à Madra les liens étroits qu’entretient Sindria avec le royaume de Balbadd. Madra s’entretient à nouveau avec Rurumu et Jaffar, qui lui expliquent qu’ils auront besoin d’une grande quantité d’esclaves pour répondre à la demande future de Balbadd. Ils lui proposent de lui en fournir en quantité suffisante, provenant des pays tels qu’Imuchakk qui ne pratique pas l’esclavage, cela leur sera facile d’en obtenir. Elle pourra ainsi assurer leur formation avant leur vente.

Sindbad commence à parler aux enfants esclave de Madra pour leur faire comprendre qu’elle ne les aime pas vraiment et se sert d’eux.

Lors du consortium à Remano, Madra attend l’annonce officielle de Rashid concernant sa demande en esclaves, mais Rashid nie tout en bloc, n’en ayant jamais eu l’intention. Madra se rend compte du piège, mais Rurumu et Jaffar lui rappellent qu’elle a signé un contrat qu’elle se doit d’honorer en tant que marchande. De retour au siège de Mariadel, Madra compte vendre tous ses enfants esclaves mais ceux-ci, manipulés par Sindbad, lui font part de leur méfiance. Sindbad la trompe quant à sa loyauté, ce qui la pousse à accepter la requête de Sindria de racheter la liberté de Sindbad.

Masrur, aussi convaincu par Sindbad qu’il reste un esclave malgré sa force et sa nature de Fanalis, se rebelle lors de son prochain combat de gladiateur. Il libère la bête qu’il devait affronter et attaque le public et les gardes. Les autres enfants se révoltent aussi. Beaucoup finissent massacrés par les gardes de Madra. Sindbad, ayant récupéré ses reliques enchantées, se rend sur place pour mettre fin à la tuerie. Il pose un ultimatum à Madra : lui céder les enfants esclaves restant et fuir, ou mourir ici. Elle accepte de les lui laisser, à contrecœur, abandonne Kil qui a été tué aussi et s’en va. Elle jure toutefois de se venger et de mettre le monde à ses pieds.

Sindbad avoue à Jafar son sentiment de culpabilité d’avoir usé des mêmes méthodes que Madra pour s’en sortir, mais il lui répond que lui et Rurumu en ont fait de même et ont pris de gros risques pour le sauver. Il le pousse à ne pas reculer à se salir pour construire le monde dont il rêve.

 

Fatima est informé de la chute de Madra. Déçu alors qu’elle représentait tout pour lui, il assassine Zeutius et s’en va, déterminé à surpasser Madra.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Autres résumés

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.