Date de sortie originale: 17 novembre 2017
Visuel Magi – Adventure of Sinbad tome 16

Contient les chapitres 147 à 157

 

Barbarossa fait torturer Rotter, mais il n’obtient rien de lui et un sortilège le fait se suicider.

Il va ensuite voir Sindbad, lui demandant d’annuler la cérémonie d’inauguration du royaume de Sindria, avançant que des rebelles qui pourraient s’infiltrer en menacent la sécurité. Sindbad refuse, l’événement demeurant trop important, Barbarossa exige alors la condition de ne pas convier les membres de l’Alliance des Sept Mers.

Mystras et Pipirika, en faisant quelques courses, voient des soldats faire arrêter sans raison réellement valables des civils, leur reprochant leur consommation d’alcool, un comportement non-patriotique. Ils informent ensuite Sindbad de ces arrestations arbitraires dans une ville de Partevia, mais Sindbad, qui choisit de fermer les yeux sur ces injustices, répond qu’il ne peut ingérer dans le régime de Partevia. À l’abri des regards, ces habitants de Partevia finissent exécutés dans une fosse commune…

Sindbad apprend à Sharrkan que sa mère la reine Patra, captive est souffrante en ce moment, semble-t-il à cause de l’anxiété de sa situation. Armakan a requis la présence de Sharrkan et Sindbad lui ordonne de retourne à Heliohapt. Il lui rappelle l’importance d’être présent pour sa famille, lui ne l’a compris trop tard et n’avait pas pu aider sa mère quand il était plus jeune. Sharrkan promet de revenir, rappelant qu’il fait aussi partie de ses huit généraux loyaux.

Dans l’ombre, Falan, Judal et Celendine s’apprêtent à mettre en œuvre leur machination.

Le jour de la cérémonie de Sindria. Sindbad, désormais roi, apparaît devant le peuple pour commencer son discours. Comme prévu, les membres de l’Alliance des Sept Mers ne sont pas présent, seuls Barbarossa et Ceylan ont été invités. Sindbad annonce donc à la population la création de leur nouvel état, né d’une entreprise marchande ou chacun sera libre de choisir la voie qu’il souhaite. Cependant, il déclare subitement que Barbarossa demeure un traitre à Partevia, ayant renversé la royauté pour s’emparer du pouvoir. Il le traite en de représentant du mal et révèle publiquement la purge assassine qu’il effectue au sein de son propre peuple. Il conclut que lui et le roi Ceylan vaincront le traitre. Les rebelles de Partevia, menés par Myers et Doron se joignent à lui pour appuyer ses propos. C’est alors que Celendine et ses suivantes se révèlent pour mettre fin à la vie de Barbarossa. Ses gardes du corps, empruntant le pouvoir de ses djinns le protègent. Celendine, qui a manipulé Sinbad grâce à Zepar, le force à attaquer Barbarossa avec Baal. Barbarossa et ses hommes en réchappent et réussissent évacuer pour survivre.

Sindbad reprend ensuite connaissance dans sa chambre, sans souvenir du discours. Jafar accuse aussitôt Celendine de l’avoir contrôlé avec Zepar, ce qu’elle confirme. C’est lors de leur duel qu’elle a insufflé en lui l’influence de Zepar. Elle précise toutefois que désormais, Partevia attaquera Sindria, Sindbad n’a d’autre choix que de combattre. De plus, elle révèle qu’elle a abandonné son humanité pour devenir invulnérable aux blessures. Elle fait comprendre qu’ils auront besoin d’elle pour combattre Sindria et que de toute façon, l’influence de Zepar se trouve encore en Sindbad. Myers entre dans la pièce pour les informer que Partevia a déjà déclaré la guerre à Sindria. Se montrent ensuite Falan et Judal.

Drakon estime que Partevia n’aura d’autre choix que de passer par les deux ponts qui relient l’île à Partevia, ce qui limitera les fronts et permettra à Sindria, ayant une armée moindre de se défendre.

Sindbad et Celendine, en revêtement Djinn, attendent l’offensive de Partevia à l’extérieur. Judal s’est joint à eux. Sindbad leur demande pourquoi ils n’ont pas cherché à directement prendre le contrôle de l’esprit de Barbarossa au lieu de passer par lui. Mais Judal et Selendine expliquent que pour ça, il faut que la cible de Zepar soit inconsciente et elle doute qu’elle aurait pu avoir Barbarossa. Judal induit aussi qu’ils ont un autre objectif.

La bataille commence de manière imprévue : au lieu de lancer son armée, Barbarossa utilise sa magie suprême et provoque un séisme qui risque de faire sombrer Sindria dans la mer. Des membres d’Al-Thamen, dont Falan, le soutiennent avec leur magie. Devant cette tournure imprévue, Drakon organise l’évacuation des civils, rappelant que tant que la population survit, Sindria survivra aussi. Il espère que Sindbad pourra gérer la partie combat.

Avis

Ça chauffe sérieusement dans ce tome !! Celendine est devenue bien flippante, même si on sait bien qu’elle tout comme Barbarossa et Sindbad sont manipulés par Al-Thamen. Quelle ironie de savoir que:

 

Hanoko, le 28/08/2020

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Autres résumés

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.