Kingdom
Visuel Kingdom / Kingdom (キングダム) (Seinen)

Tome 1: Cette histoire se déroule avant notre ère.

Titre original: 
Munei no shonen (無名の少年)
Date de sortie originale: 
19 mai 2006
Date de sortie en France: 
13 septembre 2018
Visuel Kingdom tome 1

Contient les chapitres 1 à 8

 

Shin et Hyou, deux orphelins recueillis à contre-cœur par un chef de hameau quand ils étaient petits, profitent de leur temps libre pour s'entraîner ensemble au combat dans une prairie. Un haut dignitaire en voyage les voit et s'arrête, frappé de curiosité. Les deux garçons lui expliquent qu'étant des orphelins réduits à l'état d'esclaves, ils n'ont que la force de leur corps sur laquelle se reposer. Ils comptent bien persévérer dans l'espoir de se construire un avenir meilleur.

Le soir, ce dignitaire vient demander à recueillir Hyou pour lui attribuer un poste à la cour. Il est en fait un ministre au palais royal, nommé Shôbunkun. Hyou accepte, en promettant à Shin qu’ils se rejoindront un jour.

Les jours suivants, Shin redouble d'efforts à ses tâches. En faisant une commission au marché, il entend la rumeur que le palais bloquerait la vente de marchandises, ainsi qu'une révolte aurait éclaté au palais à la capitale de Xianyang.

Peu après, la nuit, Hyou revient trouver Shin, mortellement blessé. Il lui apprend que le jeune frère du roi a déclenché une révolte. Shôbunkun s'y est opposé mais ses forces ont été décimées. Hyou remet à Shin la carte menant au village Kokuhi, réputé pour abriter des criminels de la pire espèce. Il meurt dans les bras de son ami. Shin éclate en sanglot et en colère mais Yu, le fils du chef du hameau qui portait beaucoup d'affection à Hyou, pousse Shin à accomplir la dernière volonté de Hyou. Shin se résigne à partir pour Kokuhi.

Pendant ce temps, un assassin à la poursuite de Hyou retrouve le corps de ce dernier et torture les membres de la famille pour leur faire avouer ce qu'ils savent.
Shin arrive à Kokuhi et doit décimer les voleurs qui manifestent leur hostilité. Il arrive comme indiqué sur la carte à une cabane. Là, il tombe sur un jeune home, ressemblant trait pour trait à Hyou mais dit s’appeler Sei.

Ils n'ont guère le temps de discuter, l’assassin a retrouvé leurs traces. Il est venu terminer sa tâche: tuer le roi Ei Sei, dont Hyou était la doublure. Shin est bouleversé par cette nouvelle, le jeune homme qui se tient devant lui est le roi de Qin en fuite pour qui Hyou est mort. Malgré sa haine naissante envers Ei Sei, Shin se dresse face à l'assassin et l'affronte. Au début fortement désavantagé et encaissant plusieurs coups, Shin prend le dessus sur son adversaire grâce à sa force et sa vitesse phénoménales. L'assassin tente de demander clémence à Shin pour sauver sa vie mais c'est Ei Sei qui l'achève.

 

Au palais royal, Sei Kyou, le petit frère du roi actuel, s’indigne qu’on ne lui ait toujours pas rapporté la tête d’Ei Sei. Il estimait que le trône lui revenait de droit, étant de sang royal contrairement à Ei Sei. Le ministre Ketsu lui assure toutefois avoir pris les dispositions nécessaires, se disant prêt à déclencher les « enfers ».

 

Peu après, Shin et Ei Sei entendent l'armée de Sei Kyou massacrant les bandits restants du village Kokuhi. Nul doute que leur vraie cible reste Ei Sei. Un enfant du village de voleurs, nommé Karyo Ten originaire des montagnes de l'Ouest, leur dit connaître un passage secret pour s'échapper. Karyo Ten leur propose de les aider à s'échapper s'il est payé. Le roi Ei Sei accepte le marché et suit l’enfant avec Shin. Karyo Ten leur fait emprunter des galeries souterraines, sous le bruit des tueries dans tout la vallée. Cependant, il s'étonne qu'un roi fuie alors qu'il devrait faire face à la révolte. Ei Sei lui dévoile la véritable conjoncture: les rois précédents, son grand-père Kôbun et son père Sôjun, sont morts très vite sans avoir régné bien longtemps. Il a dû alors monter sur le trône à l'âge de treize ans, eulement pour servir de pantin aux ministres qui intriguèrent tous dans leurs intérêts. Parmi eux, deux se sont démarqués: Ryô, son chancelier de droite et Ketsu, son chancelier de gauche. Sei Kyou approcha Ketsu et conclut un pacte avec lui : renverser Ei Sei, introniser Sei Kyou, lequel laissera à Ketsu toute latitude pour mener la politique de son choix. Sei Kyou fit éclater la révolte pendant que Ryô guerroyait au loin contre le pays de Wei. Ei Sei, privé de tout appui ne doit sa vie qu'à Shôbunkun qui lui est resté fidèle et qui a prévu sa fuite, faute de pouvoir endiguer le coup d'état. Hyou faisait partie de ce plan. Shin, à l'entente de ses propos s'insurge et se met à frapper Ei Sei de colère à l’idée que Hyou soit mort ainsi. Le roi calme les ardeurs du jeune homme en lui faisant comprendre que Hyou agissait en toute connaissance de cause, qu'il avait le choix de refuser. Le roi laisse à Shin deux alternatives: le suivre et aider un roi ou bien repartir à sa vie d'esclave. Shin choisit la première option et fait comprendre à Ei Sei qu’il ne lui prête pas allégeance pour autant. À la sortie de la caverne, Ten décide de suivre Ei Sei et Shin, car ces derniers sans le sou, ne peuvent pas honorer leur marché pour le moment. Ils poursuivent leur route mais Shin tombe dans les pommes, trop éreinté

Pendant ce temps au palais royal, Ketsu s'impatiente que le roi n'ait toujours pas été retrouvé maudit Shôbunkun qui a orchestré sa fuite. Le général Ôki vient alors affirmer qu’il a triomphé de Shôbunkun...
Au village Kokuhi, le capitaine dirigeant l'armée sur place fait appel à un autre assassin: Muta.

Ei Sei a transporté Shin et ils font une courte pause. Shin se réveille et a retrouvé des forces pour continuer. Ils atteignent un pavillon caché parmi des rochers.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.