épisode 37

épisode 37

Ôki ne s'attendait pas à l'arrivée aussi soudaine de l'armée de Li Boku. Ce qu'il ignore est que l'armée de Li Boku, qui a combattu et vaincu les tribus équestres de la montagne, a par cette même occasion pu s'habituer au terrain et ses cavaliers savent désormais parfaitement se déplacer rapidement à travers les montagnes alors que des cavaliers ordinaires auraient dû faire plus de détours.
C'est donc face à cent mille hommes qu'Ôki doit faire face maintenant lui donc l'armée en compte moins de dix mille. Le général Ginka, aux côté de Li Boku, s'enthousiasme de la perspective de faire tomber le plus grand général de Qin, craint dans toute la Chine et particulièrement haï par le peuple des état ennemis de Qin car ce dernier était l'homme le plus dévastateur lros des précédentes guerres.

Les soldats Zhao submergent ceux de Qin, Ôki doit alors faire face aux assauts de Hô Ken et des autres soldats. Mais il ne ploie pas pousse ses hommes à continuer le combat. Ginka souhaite marquer l'histoire à son tour et se dirige vers Ôki. Les soldats de Qin le reconnaissent, lui qui est célèbre pour ses talents d'archers et tentent de l'empêcher d'approcher d'Ôki. Xin, suivi de Kyô Kai, se rue sur lui mais il arrive trop tard, Ginka décoche une flèche qui se figer dans le dos d'Ôki alors qu'il allait asséner un coup fatal à Hô Ken. Xin tue Ginka trop tard. Hô Ken plante sa lance dans le ventre d'Ôki. Malgré tout, Ôki poursuit le combat : il agrippe la lance de Hô Ken pour l'empêcher d'attaquer à nouveau puis il abat sa lance sur Hô Ken. Ce dernier l'arrête facilement de son autre main, mais Ôki use sa force phénoménale pour faire plier Hô Ken, si bien que sa lance commence à entailler le coup de Hô Ken.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici