épisode 35

épisode 35

En analysant les informations que Yo Tamwa lui a transmises, Ei Sei en déduit que Li Boku, qui voulait se tenir discret est celui qui a fait en sorte que toute l'attention se porte sur Hô Ken au sein de l'armée de Zhao, ce dernier étant un guerrier meurtrier mais pas un stratège. Li Boku l'aurait-il fait en connaissance de cause du lien très particulier qui unit Hô Ken à Ôki afin de forcer Ôki à revenir dans la bataille alors qu'il restait en retrait jusqu'alors ?

Sur le champ de bataille, Ôki et ses hommes font à leur tour leur percée dans l'armée ennemie. Chô Sô décide cependant de battre en retraite car son quartier général demeure le coeur névralgique de l'armée Zhao. Il compte faire tomber Ôki dans l'embuscade que l'armée cachée de Li Boku lui tend. Cependant, en voyant Ôki se précipiter ainsi, il se demande si ce dernier n'aurait pas un plan.
En effet, Ôki, en voyant que le quartier général de Zhao s'est déplacé (voir épisode33) s'est bien douté que ces derniers veulent l'attirer dans un piège. Il a fait ratisser le périmètre, conscient que des soldats cachés pourraient lui tomber dessus. Alors que des régiments, dont celui dirigées par Heki, retiennent à l'arrière d'autres régiments ennemis, Ôki a décidé de se ruer vers le quartier général de Chô Sô afin de le détruire avant que les renforts cachés n'aient le temps d'intervenir.
C'est alors que Hô Ken entre en action et vient défier directement Ôki. Les deux hommes espèrent régler leur compte ici et engagent un duel sans précédent. Xin et ses compagnons observent ce combat, tout aussi ébahis par tant de puissance déchaînée sous leurs yeux.

Pendant ce temps au palais, Ei Sei demande à Shôbunkun de lui expliquer la nature de la relation qui liait Ôki à Kyou. Shôbunkun lui dévoile alors ce que le roi Shô-même tenait à garder secret : Kyou, l'un des six grand généraux de Qin, était en fait une femme et fiancée d'Ôki.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici