épisode 25: Investiture

épisode 25

Quatre mois après la bataille contre le pays de Wei, Qin lance un attaque contre le pays de Han, en envoyant une armée de 200 000 hommes dirigée par le général Mô Gô. Cependant, contre toute attente, le pays de Zhao attaque Qin et a mis à feu et à sang la province de Mayang.
Le roi Ei Sei procède à un recrutement d'urgence. Les anciens compagnons de Xin qui s'étaient installés dans le village Chengu repartent au combat.
Xin et En, après avoir réussi la conquête de la zone apatride, rejoignent le général Ôki sauf que c'est en guerre qu'ils partent !
Karyo Ten après avoir appris l'état d'urgence veut parler au roi mais le disciple de l'un des généraux de guerre, Mô Ki, l'arrête. Le roi est actuellement en conseil de guerre confidentiel.

Dans la salle du trône, les généraux débattent de la marche à suivre. Mô Bu se propose comme général pour mener la défense mais Shôbunkun s'y oppose car Mô Bu, s'il excelle en offensive, pêche à l'inverse en défense. Shôbounkun pense au général Ôki pour devenir le commandant suprême de l'armée royale. Shôheikun, le commandant en chef actuel a effectivement convoqué Ôki qui se présente au palais. Ôki demande alors une audience, seul à seul avec le roi. Ôki veut à nouveau jauger la détermination d'Ei Sei. Il regrette que le jeune roi n'ait jamais pu voir lui-même le roi Shô. Après avoir vécu ses neuf premières années en tant que prisonnier de guerre à Zhao, Ei Sei revint à Qin lorsque le roi Sô Jô était sur le trône, mais il n'était qu'un pantin du ministre Ryou Fui. Ei Sei admets qu'actuellement, il lui manque beaucoup de compétences en tant que roi, mais la seule solution est d'aller de l'avant. Ôki semble satisfait et lui transmet un message de la part du roi Shô. Puis la cérémonie d'investiture d'Ôki en commandant suprême a lieu.
Ei Sei va ensuite discuter avec Xin qui était revenu avec le général öki. Il lui parle alors de l'époque des Trois Grands Dieux : Rin Shôjô, Rempa et Shô Sha. Ces ministres d'excellence n'étant plus à la cour royale, cela a impacté directement sur la clairvoyance des ministres qui n'avaient pas prévu l'attaque de Zhao. Le roi de Zhao, Tô Jô étant quelqu'un de prudent, son attaque implique sûrement une grande assurance de son côté.
Xin et En repartent, Karyo Ten n'a pas eu le temps de lui parler avant de partir. Mô Ki lui propose alors de partir lui aussi au champ de bataille.

Avis

Un épisode intéressant qui présente pas mal de nouveaux personnages et généraux de guerre.
En va partir au combat lui aussi? Alors qu'il n'était qu'un simple transporteur? 

Hanoko

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici