Killer inside (The)
Visuel Killer inside (The) / Shin'ai naru Boku e Satsui wo komete  (親愛なる僕へ殺意をこめて) - My Dearest Self with Malice Aforethought (Seinen)

Tome 1: Le psychopathe qui sommeille en moi…

Date de sortie originale: 6 septembre 2018
Date de sortie en France: 20 février 2020
Visuel Killer inside (The) tome 1

Urashima Eiji, se rend compte qu’il a un trou de mémoire de trois jours depuis qu’il a participé à un gôkon avec ses amis. De surcroit, il découvre qu’il est en couple avec Yukimura Kyoka, une fille populaire de son campus. Son ami Kashi lui apprend qu’il a même cassé la figure à un homme qui s’en prenait à Kyoka. Son bonheur est toutefois terni par Shinmyôji Rei, une étudiante taciturne qui constate qui lui fait comprendre qu’il n’était plus lui-même dernièrement.
Dans la rue, un journaliste nommé Issun Hosaku aborde Eiji qui sortait avec Kyoka. Le reporter déballe à la jeune fille qu’Eiji est le fils de LL ou Hachinoi Makoto, célèbre tueur en série d’il y a quinze ans. Mais la jeune femme le chasse, clamant qu’il n’a rien à voir avec son père. Eiji voulait le lui avouer mais Kyoka lui révèle qu’elle le savait déjà et qu’elle ne s’ne inquiétait pas. Eiji, aux anges, apprend même à sa famille d’accueil qu’il a une copine. Alors qu’il a subi la haine toute sa vie à cause de son père, une fille semble enfin l’accepter.

L’inspectrice Momoi, appelée sur une scène d’assassinat d’une femme, découvre un mode opératoire très similaire à celui de LL, où la victime a subi énormément de sévices. L’ancien criminel s’était suicidé à l’époque sans avoir jamais répondu de ses crimes devant la justice.

Une nouvelle amnésie se produit pour Eiji, sur quatre jours cette fois. Rei, à la fac, lui déclare qu’il souffre de schizophrénie, baptisant sa deuxième personnalité B-1.
Peu après, il découvre dans un placard chez lui des liasses de billets et un club de golf ensanglanté. Puis un midi, l’inspectrice Momoi vient le questionner sur sa journée du dimanche 16 octobre, avant son premier trou de mémoire. Elle lui montre la photo d’une jeune femme, Hatanaka Yoko, affirmant qu’elle était sa petite amie et qu’elle est morte quatre jours après cette date. Eiji, dépourvu de souvenirs, nie tout en bloc. Une fois leur entretient terminé, il trouve une oreille sectionnée dans la poche intérieure de son blouson.
Cela ravive en lui le souvenir du suicide de sa mère, taraudée à l’idée d’avoir donné un enfant à un tueur. Après avoir fait l’amour avec Kyoka, il rompt avec elle, afin de l’éloigner de lui et du danger potentiel qu’il représente. Puis il trouve sur des traces laissées sur une feuille le numéro d’un certain Sai, sans doute une connaissance de B-1. Eiji appelle et l’homme qui y répond lui propose d’aller déjeuner ensemble.
Momoi consulte l’enregistrement vidéo d’un café où Eiji apparaît en compagnie d’un autre homme, qui a un tatouage marqué Skall sur la nuque. Le même que celui qui vient de récupérer Eiji. Son supérieur lui apprend que Skall est un dangereux gang, avec Yashirai Mai à sa tête. Yoko se prostituait pour eux.
Eiji se retrouve avec ces gangsters. Sai affirme à ses camarades que lui et Eiji ont fait du bon boulot et qu’il est le digne héritier de LL. Ils mentionnent aussi Yoko, qui constitue une perte dans leurs marchandises. Ils déjeunent dans un lieu privé, où ils ont torturé Hiro, un homme avec qui Nami, l’une de leurs prostituées voulait fuir. Hiro a une oreille arrachée. Les complices de Sai, dubitatifs à l’encontre d’Eiji, lui demandent d’achever Hiro. Eiji se dirige vers lui, déterminé à gagner la confiance des Skall pour découvrir ce qu’il a pu commettre avec eux. Cependant, il raconte que l’art de son père consistait à torturer en maintenant en vie le plus longtemps possible sa victime. Cachant sa peur, il s’esquive ainsi auprès des autres malfrats sans perdre la face et évite de mutiler encore l’homme. Ces derniers l’encensent, plusieurs lui demandent même des autographes. Eiji se sentirait presque heureux qu’il soit de cette autre manière accepté et apprécié. Mais il n’oublie pas son objectif.

Rei a fouillé dans l’appartement d’Eiji et a trouvé l’argent. À ce moment arrive Kyoka, qui voulait recoller les morceaux avec lui.

Eiji aborde le sujet de Yoko pour obtenir des informations sur elle, Sai narre qu’elle s’était murée dans le silence pour protéger quelque chose, et n’a rien lâché malgré la torture. Puis il montre un pitbull élevé pour son agressivité. Il compte s’en servir pour décorer vivant un traitre au gang. En effet, l’un des leurs a été tué à coups de batte, par deux agresseurs, alors qu’il transportait soixante millions de yens. Eiji se rend compte que trente millions de yens se trouvaient chez lui, la moitié de la somme, et envisage que B-1 soit coupable. Et c’est à la suite de ça que survint l’implication de Yoko.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.