épisode 18

épisode 18

Kiryûin Satsuki utilise des aiguilles anti-fibres vivantes qui libèrent tous les gens piégés du stade.
Harime Nui allait intervenir mais Sanageyama Uzu s'interpose et l'affronte pour obtenir sa revanche. Se joint ensuite les trois autres généraux.

Kiryûin Ragyô utilise les fibres vivantes avec lesquelles elle a fusionné pour soigner ses blessures mortelles.
Gamagori Ira confie à Makanshoku Mako la mission de faire évacuer le stade de tous les civils.
Satsuki dévoile à sa mère qu'elle a appris à l'âge de cinq ans de son défunt père Kiryûin Sôichirô la vérité sur les fibres vivantes. Quand elle était un bébé d'un an, Ragyo fit des expériences sur elle mais elle n'était pas compatible avec les fibres vivantes pour fusionner avec les fibres comme sa mère. Ragyo fit le test sur le deuxième enfant qu'elle attendait dès sa naissance, mais le test fut négatif aussi. Déçue, elle se débarrassa de l'enfant froidement. Suite à cela, Soichiro décida de tout faire pour stopper Ragyô et sa cruauté. C'est pourquoi il impliqua Satsuki dans un plan de révolte secrète qui se concrétiserait beaucoup plus tard.
Aujourd'hui Satsuki met son plan à exécution. Elle a fait envoyer Iori Shirô et son club de couture dans la caverne retenant les fibres vivantes originelle pour les neutraliser. À présent elle pointe son arme vers Ragyô. Cette dernière retourne pourtant la situation : elle utilise les fibres vivantes pour infiltrer et manipuler le cerveau de tous les élèves du lycée, les retournant ainsi contre Satsuki. Matoi Ryûko, Mikusugi Aikuro et Kinagase Tsugumu, hébétés par la tournure des événements viennent en aide à Satsuki, ayant finalement le même but qu'elle. Cependant, Ragyô s'empare également du cerveau de Ryûko et la fait affronter Satsuki. Au cours du combat, Ryûko brise l'étau sur son cerveau et recouvre sa conscience. Harime Nui s'oppose à elle une fois de plus, Ryûko veut en finir avec elle pour de bon tandis que Satsuki part régler ses comptes avec sa mère.
Malheureusement, les fibres vivantes originelles se réactivent et blessent les membres du cluub de couture, obligés d'évacuer. Les fibres vivantes viennent soutenir Ragyô qui flanque alors une sacrée correction à Satsuki et brise son sabre Bakuzan. Puis Ragyô arrache à Satsuki son Kamui, Junketsu et le revêt elle-même. Enfin, elle approche Ryûko et extraie le coeur, constatant que Ryûko possède la même compatibilité avec les fibres vivantes qu'elle. Elle dit alrs à Ryûko qu'elle est sa propre fille.

Vous êtes ici