épisode 3

épisode 3

Sur idée de Kirihito Tsuji, le club de sumo avec ses nouveaux membres se rend au lycée Eiga pour un entraînement commun. Ce dernier est un ami de Hinomaru qui a fait du sumo avec lui mais il voulait rejoindre le club en tant que coach. Mitsuhashi Kei, qui n’a jamais été sportif stresse un peu car cela ne fait qu’une semaine qu’il a rejoint le club. Reina les accompagne, voulant suivre son frère Yuma.
Ils rencontrent Yomoda, le capitaine du club d’Eiga. Ils se mettent en tenue et les affrontements commencent. Yuma, Shinya et Kei se font étaler les uns après les autres. Hinomaru reconnaît l’un de leurs adversaires, nommé Kariya Shun. Chihiro toutefois surprend son adversaire avec ses techniques de lutte et gagne. Après vient le tour de Hinomaru qui est toutefois parti suivre Shun. Il arrive dans une autre salle d’entraînement face à Shun et Kuze Sôsuke, qu’il a déjà affronté aussi.
Tsuji avait pu négocier un entraînement commun avec Yomoda en lui disant que Hinomaru, qui avait remporté un championnat en primaire, participait et qu’il raviverait peut-être la flamme de Sôsuke. Ce dernier, en affrontant Hinomaru, il l’avait blessé à l’épaule. Depuis, son père lui a interdit de prendre part à des championnats, même s’il a continué à s’entraîner. Shun prend sa place pour affronter Hinomaru. Au collège, Shun était arrivé en quart de finale, malgré sa petite taille lui aussi.  Le match commence, Hinomaru n’est pas habitué à affronter un adversaire de la même taille que lui. Les deux luttent de toutes leurs forces, c’est Hinomaru qui finit par le mettre à terre. Il interpelle ensuite Sôsuke et le provoque, lui demandant s’il compte un jour s’élever au-delà du simple statut de fils de professionnel de sumo. Sôsuke va sur le terrain et combat Hinomaru. Les deux rivalisent de force mais un professeur met fin au match.
En fin de journée, le club d’Ôdachi repart, Hinomaru est déçu de n'avoir pu gagner contre Sôsuke dans le temps qu'ils ont eu. Tsuji lui répond qu’il va lui apprendre comment gagner avec ses attaques frontales.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici