épisode 24

épisode 24

Sôsuke voit le sumo comme un chemin solitaire. Il a toujours tout fait pour ne pas créer de de tracas  à son père étant petit. Quand il embrassa voie du sumo, il fournit moult efforts pour ne pas faire honte à son père, le Yokozuna Yamatokuni, et le pratiquait avec sérieux seulement. C’est en se mesurant à d’autres jeunes pratiquants et nouveaux rivaux, parmi lesquels Hinomaru qu’il a affronté de son propre chef, qu’il commença à prendre du plaisir au sumo.

Hinomaru pour sa part se souvient que sa mère se sentait coupable pour l'avoir fait naître petit, le désavantageant au sumo.

Dans le public, la mère de Sôsuke et les grands-parents de Hinomaru avec photo de la défunt mère de Hinomaru assistent au match.

 

Hinomaru arrive à repousser Sôsuke au bord du dohyô une fois de plus. Sôsuke réplique avec une prise, Hinomaru en fait de même. Ils cèdent en même temps leur leur prise l’un sur l’autre puis se chargent à nouveau. Hinomaru le fait alors tourner vers la doite puis la gauche pour le déséquilibrer. Sôsuke lutte de toutes ses forces, se disant qu'il doit désormais surpasser son père. Hinomaru sent son bras gauche le lancer mais il force dessus, et parvient à faire chuter Sôsuke.

La victoire revient à Odachi, Reina et Shinya sont particulièrement émus et pleurent de joie.

Shibakiyama Akio les retrouve dans les couloirs et assure à Hinomaru que sa place est garantie au tournoi national. Le père de Sôsuke vient aussi à sa rencontre et l'encourage pour l’avenir.

 

Par la suite, Hinomaru termine troisième au tournoi national, vaincu en demi-finale par Shido qui devient champion et intègre les rangs des makushita. Hinomaru entre dans la catégorie des Sandamne

Sôsuke pour sa part annonce vouloir devenir professionnel.

Hinomaru fait le choix difficile d’arrêter le lycée pour lui aussi se consacrer pleinement au sumo. Ses amis du club de sumo l’invite à fêter sous forme de duel. Yuma et ses potes ont refait l’ancien dohyô extérieur de Shinya.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici