Golden Kamui
Visuel Golden Kamui / Golden Kamuy (ゴールデンカムイ) (Seinen)

Tome 7

Date de sortie originale: 19 avril 2016
Date de sortie en France: 24 août 2017
Visuel Golden Kamui tome 7

Contient les chapitres 60 à 69

 

Ashirpa et Saichi attrapent un renard lors de leur chasse puis se rendent à un kotan Aïnou de Yofutsu, chez l'un des frères de la grand-mère d'Ashirpa. Ils y font la connaissance d'Inkarmat, une femme nouvellement arrivée au hameau qui se prétend devineresse. Elle utilise un crâne de renard pour ses visions et prédit que leur quête est vouée à l'échec. Ashirpa n'en croit pas un mot mais quand elle mentionne le père d'Ashirpa, la jeune Aïnou est troublée. En fin de journée, Yoshitake va faire un tour à l'hippodrome de Tomakomai avec Inkarmat, misant sur ses prédictions pour gagner. Elle lui fait à chaque fois payer une petite somme mais il semble que toutes ses prédictions lui portent chance et il gage gros. Saichi et Ashirpa le rejoignent et le sermonnent. Kiroranke trouve la casquette d'un jockey qui s’est faitlamalle alors qu'il devait concourir. Des organisateurs viennent alors le recruter pour le remplacer, constatant ses connaissances en équitation, et lui indique de perdre volontairement au profit d’un autre participant.
Tandis que Saichi arrête Yoshitake pour qu'il n'aille pas trop loin en paris, Inkarmat va miser pour Yoshitake l'argent de Yoshitake. Ashirpa la poursuit pour l'arrêter mais en vain. Inkarmat sème le doute en elle en évoquant le fait que ses coéquipiers pourraient l’abandonner grâce à elle qui leur permet de gagner de l’argent sans risquer leur vie, mais Saichi assure à Ashirpa qu’il ne la lâchera pas ainsi. La course avec Kiroranke commence et il la remporte, allant contre les ordres.

Yoshitake révèle à ses camarades, en taisant le nom de Kano, qu'un voleur aurait trouvé dans une résidence à Yûbari un évadé d’Abashiri. Le groupe s’y dirige et fait escale à un autre Kotan où Ashirpa revoit une grande-trante. Celle-ci leur apprend que son gendre a malheureusement revendu à bas prix un manteau précieux se transmettant de génération en génération dans la famille. Ashirpa se donne la mission d’aller le récupérer.

Direction la maison d’Eddie Dun, collectionneur et acquéreur du manteau. Ashirpa, Saichi, Yoshitake et Kiroranke négocient son rachat pour la somme que le collectionneur a payée, c’est-à-dire trente yens. Eddie refuse, exigeant au moins cent yens. Cependant, Saichi le menace pour le faire plier. Eddie leur propose un marché, il accepte leur prix s’ils acceptent de le débarrasser d’un ours qui dévore ses chevaux en ce moment.

Ashirpa et ses compagnons se mettent en chasse et découvrent la bête, guidés par un employé d’Eddie. Saichi lui tire dessus mais la bête fuit. Ils se divisent en deux groupes pour le retrouver.

Kiroranke et Yoshitake trouvent un cheval blessé, qui était la proie de l’ours. Kiroranke aimant beaucoup les chevaux, refuse de l’abandonner et le prend avec lui. L’ours qui traquait le cheval  rapplique aussitôt, les trois se cachent dans une maison en forêt censée être inoccupée, dans laquelle se trouve deux hommes. Ils se barricadent.

Le groupe d’Ashirpa est confronté deux ours, dont celui ciblé par Eddie.

Kiroranke trouve deux crânes d’hommes dans les escaliers et soupçonne l’un des deux hommes d’être un assassin dissimilé, qui l’aurait suivi depuis l’hippodrome pour le liquider pour n’avoir pas suivi l’ordre de perdre la course.

Le groupe d’Ashirpa atteint aussi la maison mais Saichi est obligé d’abandonner sa ceinture avec ses munitions pour retarder un ours, qui la prend pour un serpent, et l’homme d’Eddie qui les accompagnait se fait tuer par l’un des ours. Ils bloquent les issues.

Les deux occupants de la maison se présentent, Nakazawa Tatsuya et Wakayama Kiichiro. Kiroranke dresse le topo aux autres et fait part de ses soupçons que l’un des deux soit un yakuza en voulant à sa vie. Saichi leur ordonne de se déshabiller pour vérifier s’ils ont des tatouages. Kiichiro passe en effet à l’attaque, blâmant Kiroranke de l’avoir ruiné aux courses. Kiroranke comprend qu’il s’agit de l’organisateur de la course de chevaux. Ashirpa leur dit toutefois qu’ils règleront leurs différends plus tard, la priorité est de s’en sortir vivant. Saichi exige de Tatsuya qu’il se déshabille aussi, mais il n’a pas de tatouage yakuza. Kiichiro regarde le tatouage que Tatsuya a dans le dos constate ses talents d’acteur. Ils jouent aux dés pour déterminer qui ira chercher les munitions de Saichi. Mais Kiichiro s’énerve que Tatsuya n’ait pas truqué la partie selon leurs plans. Les deux font en fait de mèche et appartiennent au même clan yakuza, Tatsuya en voulait à Kiichiro d’être allé voir un prostitué, d’où le fait de l’avoir grillé auprès de la bande d’Ashirpa en laissant visibles les deux têtes tranchées. Après une scène de dispute de couple, Kiichiro qui a donc perdu aux dés, sort chercher les munitions, jette aussi sa ceinture pour effrayer l’un des ours, ce qui fait tomber son pantalon et révèle ses tatouages aux jambes, il est l’un des prisonniers d’Abashiri. Il envoie à Saichi ses munitions et part en courant pour échapper à l’un des ours.

Dans la maison, les autres réussissent à tuer l’un des ours, mais l’autre parvient à entrer par l’étage.

Kiichiro réussit à échapper à l’ours qui le traquait en faisant le mort puis il va chez Eddie. Il le frappe pour l’obliger à utiliser ses armes. Ils viennent chercher les autres en voiture, munie d’une mitrailleuse gatling. Kiichiro vide le chargeur sur l’ours sortant de la maison et il en reste un dernier. Ils fuient tous sur la voiture mais Tatsuya chute en voulant rattraper le sabre de son boss passé par-dessus bord. L’ours commence à griffer et mordre mortellement Tatsuya, tandis que Kiichiro descend aussi et vient à bout de l’ours grâce au sabre. Lui aussi finit blessé mortellement et s’allonge à côté de Tatsuya pour mourir ensemble. Saichi va se charger de dépecer Tatsuya pour lui prendre ses tatouages des jambes.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.