Golden Kamui
Visuel Golden Kamui / Golden Kamuy (ゴールデンカムイ) (Seinen)

Tome 11

Date de sortie originale: 18 août 2017
Date de sortie en France: 7 juin 2018
Visuel Golden Kamui tome 11

Contient les chapitres 101 à 110

 

 

Une fois la tempête passée, Ashirpa, Saichi, Yoshitake et Hyakunosuke optent pour faire un détour par Kushiro avant d’aller à Abashiri afin de semer leurs poursuivants.

 

À Otaru, Tsurumi rejoint Koito et Tsukishima. Il sermonne Koito pour avoir laissé Yoshitake fuir, mais il se rattrape en lui montrant la peau de Kiyohiro qu’il a obtenue durant l’opération.  Tsurumi va alors s’employer à appâter d’autres évadés tatoués.

Genjirô apprend d’un courrier reçu d’un Aïnou du kotan d’Ashirpa que sa Fuchi pressent sa mort approcher. Il compte tout faire pour lui ramener Ashirpa avant.

 

Une tueuse en série, O-Gin et Sakamoto Keiichiro, un voleur évadé de la prison de Kabato, se sont rencontrés et sont tombés amoureux l’un de l’autre. Depuis lors, partageant leur passion pour le crime, ils ont enchaîné les méfaits. Keiichiro ayant fait aussi un séjour par la case Abashiri, il fait partie de l’un des prisonniers tatoués.

 

Koito apprend à Tsurumi de Hyakunosuke se trouvait avec Saichi qui a fait évader Yoshitake.

Hyakunosuke était le fils d’une geisha d’Asakusa et de Hanazawa Kojiro, ex-commandant de la septième division. Kojiro cessa de s’occuper d’eux dès lors qu’il eut un enfant avec son épouse. La mère de Hyakunosuke espérait sans cesse le voir revenir, virant à l’obsession. Son fils finit par ne plus supporter de la voir dans cet état et la tua en secret par poison, se demandant si son père viendrait au moins pour les obsèques, mais il n’en fut rien. Hyakunosuke rencontra ensuite son demi-frère à l’armée, ce dernier le considérait comme son frère et voulait rattraper le temps perdu, mais Hyakunosuke le tua sur le champ de bataille, se demandant si après ça, son père se tournerait vers lui, mais là encore ce ne fut pas le cas. Hyakunoskue alla le voir lui-même et le captura pour lui avouer tout ce qu’il avait fait. Il souligna qu’il a bien vu la différence entre son frère, grandissant dans l’amour de sa famille et lui, délaissé. Son père ne fit que relever que Hyakunosuke était un fils raté. Il le tua alors et officiellement, on annonça un suicide de son père pour laver un déshonneur. Hyakunosuke se fit ensuite engager dans la septième division.

Tsurumi entend parler par la presse de la cavale de Keiichiro et compte l’attirer en mettant en circulation une peau tatouée contrefaite par Edogai.

 

Kamezo et Kantaro, deux gardes travaillant pour Toshizou, entendant parler des activités de paris clandestines du magasin Matsushiyama et que l’un des clients, afin d’éponger sa dette aurait payé avec une peau tatouée. Voulant briller auprès de Toshizou, Kantaro entraîne Kamezo à infiltrer la salle de jeu pour mettre la main sur la peau.

Alors qu’ils approchaient des lieux, ils sont interpelés par Keiichiro et O-Gin, qui comptaient aussi braquer le magasin et qui les impliquent plus ou moins de force. Ils s’introduisent et braquent l’établissement pour voler la peau. Mais ils tombent dans l’embuscade tendue par Tsurumi et son unité. Ils tentent de fuir, Keiichiro se sert de Kamezo comme bouclier humain pour se protéger des balles des soldats et laisse son cadavre. Il fuit et tente de rejoindre O-Gin et Kantaro qui avaient évacué par un autre côté mais Tsurumi le tue avec une mitrailleuse. O-Gin remet à Kantaro la peau et rejoint son bien-aimé. Elle allait tuer Tsurumi mais Koito lui tranche la nuque avant. Tandis que Kantarô prend la fuite, Tsurumi et ses hommes découvrent un bébé qu’O-Gin portait dans un sac sur elle. Tsurumi le récupère et l’abandonne au kotan d’Ashirpa, où les Aïnous le recueillent et s’occupent de lui. Kantaro repart de son côté avec la peau, ignorant que des soldats de la septième division le surveillent.

Ashirpa et son groupe font une halte pour manger une grue qu’ils ont attrapée dans un piège. Elle demande à Saichi quelle a été sa motivation à se mettre à la recherche de l’or aïnou. Il lui répond que ce butin servira à emmener à la veuve de l’un de ses amis morts à la guerre, aux États-Unis pour une opération des yeux. Hyakunosuke demande confirmation s’il s’agissait bien de la femme veuve qu’il aimait dont il a parlé. Ashirpa, gênée, se met à faire une danse aïnou. Inkarmat et Chikapashi les retrouvent alors et leur demande leur aide pour sauver Genjiro. Ce dernier est poursuivi par des Aïnous qui l’accusent d’avoir souillé et mutilé des cerfs, acte criminels dans la culture aïnou. Inkarmat et Chikapashi lui apprennent avoir rencontré un homme dans la forêt avec qui ils avaient sympathisé. Appelé Anehata Shiton et se présentant comme savant de la faune et de la flore. Mais ce dernier leur a faussé compagnie en volant le fusil de Genjirô. Cette description rappelle à Saichi la description que Kiyohiro lui avait faite d’un autre évadé qui se trouverait à Kushiro.

Les Aïnous retrouvent Genjirô en premier. Saichi et Hyakunosuke les retrouvent et interviennent mais Genjirô clame son innocence et accepte d’être conduit au kotan aïnou pour lever le malentendu. Ces derniers refusent de l’écouter et veulent aussitôt le châtier, mais Saichi affirme que le coupable est Shiton et négocie un sursis de trois jours pour leur ramener le vrai coupable. Les Aïnous acceptent et gardent Genjirô enfermé en attendant. Le Matagi raconte aussi que dans sa conversation avec Shiton, ce dernier avait exprimé un intérêt pour les ours. Saichi sent l’urgence de la situation, si Shiton approche des ours pour leur faire l’amour, il risque de finir dévoré et ils ne pourront plus récupérer son tatouage.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.