Gintama
Visuel Gintama / Gintama (銀魂) (Animes)

Épisode 69: S’il-vous-plait, suivez les règles de tri de vos ordures.

Une femme marchant avec une canne, apporte un sac poubelle taché de sang aux éboueurs qui ramassaient les ordures. Elle le refit au prochain passage des éboueurs puis une fois de plus, mais l’éboueur ne la vit pas, seulement son sac d’ordures. Il s’hasarda à l’ouvrir et y découvrit la tête de la femme, le fixant. Il la sermonna alors de mal trier ses déchets car aujourd’hui était le ramassage des déchets recyclables. Il s’agissait d’un spot télévisé que Gintoki vient de voir pendant son brossage de dents. Il repense alors à ses vieilles éditions de Jump qu’il avait sorties alors que ça allait être le ramassage des déchets combustibles. Effrayé à cause du spot, il réveille Kaguya pour qu’elle l’accompagne aux poubelles mais elle refuse de l’aider. Il se saisit de son tas de Jump, avant d’apercevoir la tête tranchée de la femme. Il fait un malaise.

Le lendemain, Kaguya trouve Gintoki évanouit dans les poubelles. Elle le ramène à l’intérieur et a récupéré la tête de femme qu’il a vue. Gintoki commence à flipper ais quand Shinpachi arrive, il reconnaît la tête d’Etsuko, un robot domestique à la mode en ce moment. Ils l’apportent à Gengai pour la faire réparer. D’après son diagnostic, elle se serait battue, alors qu’elle est censée appartenir à une gamme de robots de ménage docile. Gengai greffe sa tête un à Gundam avec des fesses puddings et un distributeur de sauce soja au bras.

Gintoki, Shinpachi et Kaguya rentrent avec la tête seule, se demandant à qui elle appartenait. Ils l’allument avec un grain de beauté servant de bouton de mis en tension. Elle leur demande de choisir un nom pour une nouvelle partie, comme au commencement d’un jeu vidéo. Kaguya propose Tama, car elle l’a prise au départ pour une tête casseuse d’œuf (tamago signifiant œuf en japonais), mais la tête refuse leurs propositions. Elle se présente sous le nom de Marie Antoinette, leur donne un mot de passe beaucoup trop long à retenir et s’éteint. Quand ils tentent de la rallumer, elle raconte qu’elle a augmenté de niveau et se désigne sous le nom de Tama. Puis ils voient aux infirmation télévisée, présentées par Ketsuno Ana, qu’il est arrivé malheur au professeur Hayashi Ryuuzan, créateur de la série des robots Etsuko. La coupable serait sa secrétaire robotique, Fuyou-0, qui a la même tête que Tama. Tama leur explique qu’elle a perdu la mémoire depuis que sa tête a été tronquée du reste de son corps, mais elle est bien du même modèle que Fuyou-0. Elle détient toutefois une mémoire de secours verrouillée. Soudain d’autres robots font irruption chez eux pour récupérer Tama. Ils prennent la fuite tandis que Tama s’accroche au bras de Gintoki. Elle leur demande de la ramener au mécanicien pour qu’il l’équipe d’un corps. L’un des trois robots, du modèle Fuyou 305, censé être une soubrette mais disposant d’une puissance démesurée, les poursuit. Celle-ci, surnommée Kurin, sert en fait de gardienne et a pour mission de nettoyer tout ce qui pourrait gêner le projet Fuyou. Leur route se retrouve plus loin barrée par des dizaines d’autres robots soubrettes. Kurin accuse Tama d’avoir volé la clef du projet Fuyou au professeur et de l’avoir tué. Ses paroles lui rappellent des souvenirs bloqués : ceux du professeur lui disant qu’il rêve de devenir robot lui-même. N’ayant jamais pu comprendre ces paroles, elle en pleure. Kurin les attaque, Gintoki l’affronte et missionne Shinpachi de ramener Tama à Gengai.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Autres résumés

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.