Daigo s’en alla sans rien ajouter, ce qui laissa coi Shun. Puis Yuki se montra, lui révélant qu’elle faisait les mêmes exercices supplémentaires que Daigo en secret. Elle ajouta que du fait du passage des hauts gradés du QG, ils avaient été exempts de punitions pour leurs erreurs commises durant la journée, mais elle et Daigo avaient chacun compté combien de renforcements musculaires ils auraient dû accomplir en plus si les punitions avaient été appliquées normalement. Elle termina en disant qu’elle n’aurait pas confiance à remettre sa vie sur le terrain en situation réelle à quelqu’un qui rechignerait à faire ces punitions en plus. Shun, hébété, approuva en lui ces paroles et se mit à faire les exercice. Du haut d’un bureau, l’instructeur Yamagami et un haut gradé, Amakasu, les virent faire.

Quelques jours plus tard, Shun, Daigo et Yuki participèrent équipe à une simulation de sauvetage dans un bâtiment en feu. Yuki était à la lance pour les éclairer et Daigo et Shun devaient rechercher une personne coincée dans l’incendie, incarnée en un mannequin. Ils évoluèrent dans le bâtiment, Shun suivit l’exemple de Daigo qui avançait accroupi pour chercher le mannequin à terre, des personnes bloquées dans un bâtiments auraient sûrement perdu connaissance à cause des flammes. De plus, les deux étaient reliés par une corde qui leur servaient à s’échanger des informations pour optimiser les recherches. C’est Shun qui trouva le mannequin et l’indiqua à Daigo avec deux tractions de cordes. Alors que le trio se dirigeait ensuite vers la sortie, l’instructeur vint les alerter que l’entrée par laquelle ils étaient arrivées était désormais inaccessible et qu’il leur fallait trouver une autre issue. Les deux sauveteurs suivirent la lancière, qui détermina une possibilité en se rendant au premier étage. En montant les escaliers, Shun portait le mannequin sur son dos et pensa à lui donner son masque à oxygène pour sauver la victime des fumées toxiques. Il retint son souffle le plus longtemps possible et Daigo finit par lui prêter son propre respitateur.

Avis

Bon il a été un peu gavant Shun avec déballages de sentiments trop shonenesques. Et les scénaristes ont un peu forcé sur le passage de « rappel » du dernier épisode, ce sont carrément cinq minutes que l’on en revoit avec les flexions de Daigo et tout ^^’

Hanoko

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.