Errances d’Emanon
Visuel Errances d’Emanon / Sasurai Emanon (さすらいエマノン) (Seinen)

Tome 2: Mirages d'Emanon

Titre original: 
Zoku Sasurai Emanon
Date de sortie originale: 
2013
Date de sortie en France: 
7 mars 2019
Visuel Errances d’Emanon tome 2

Emanon reste prostrée, dépitée, seule dans la forêt. Alors qu’elle se laisse aller et semble sur le point de faire un malaise, un homme, Ryozo, la trouve et la recueille chez lui. Quand elle se réveille, elle lui dit être amnésique. Il fouille ses affaires à la recherche d’indices sur son identité, mais rien à part son sac avec les initiales E. N. et un briquet avec inscrit dessus "Takuma". Emanon répond que cela ne lui évoque rien.
Elle reste chez Ryozo les jours suivants. Elle a d’abord une d'elle-même dans des abysses aux côtés d’animaux marins. Elle propose à Ryozo pour le remercie de son accueil de lui faire la cuisine. Elle range aussi tous ses documents qu’il utilise qu'il utilise pour les documentaires télévisés qu'il scénarise. Il planche en ce moment sur l’"Origine des légendes montagnardes comparées aux contradictions de la société". Emanon a retenu le classement de toutes ses ressources pour l’aider dans son travail.
Leur cohabitation se prolonge. Une autre nuit, Emanon cauchemarde d’un squelette de dinosaure la poursuivant. Un autre jour alors qu’elle déambulait dans la forêt, elle entend une voix résonner dans sa tête, l'appelant. Ryozo lui explique le fonctionnement du phytoncide des plantes qui pourrait lui bénéficier et l’aider à retrouver sa mémoire. Cependant, Emanon rétorque si elle y parvenait, elle devrait sûrement le quitter, alors que sa situation actuelle lui convient.
Emanon voit Ryozo déjeuner avec une femme, ce qui la vexe un peu. Peu après, un incendie se déclare au magasin Raigyo, où Ryozo avait prévu d’aller. Emanon panique mais ce dernier est rentré à la maison avant l’incident.
Ryozo avoue à Emanon que celle qu’il a vue est une amie journaliste travaillant à un rubrique de faits divers. À sa demande, elle fouillé les actualités mais n’a rien trouvé en matière de fugue, de disparation ou quoi que ce soit qui pourrait concerner Emanon. En l’absence de piste qui conduirait Emanon vers une autre voie, Ryozo lui demande si elle accepterait de vivre avec lui et lui déclare son amour. La jeune femme accepte.  Les deux se font un mariage secret à l’église et vivent ensuite heure. Ryozo cherche notamment dans des livres d’hypnose un moyen de calmer les cauchemars récurrents d’Emanon. Ils ont une fille ensemble, mais à sa naissance, Emanon perd à nouveau la mémoire. Habituellement, elle et ses ancêtres connaissaient une période d’amnésie, le temps de pouvoir donner à la descendance, mais là Emanon a tout oublié, même après avoir accouché.
Les années passent, Ryozo a tout réappris à Emanon qui a pu ainsi s’intégrer à la société. Leur fille a grandi. Sur un quai de gare, Emanon et sa fille croisent l’homme qu’Emanon avait rencontré à bord du Sun Flower. Emanon n’a aucun souvenir de lui, contrairement à sa fille. La vie d’Emanon et de Ryozo se poursuit, avec le coup de pouce de leur fille qui a hérité de la mémoire de sa mère et celle de tous leurs ancêtres.

Avis

Même si dans les grandes lignes le scenario de ce tome reste intéressant, on ne va pas se mentir, les très nombreuses pages sans dialogue montrant Emanon rêvant, vagabondant, regardant dans le vague, sont beaucoup de prétextes pour l'auteur à dessiner une jolie nana cool qui répond probablement à ses propre canons. Elle est souvent montrée nue, pas en mode ecchi, mais franchement, ça ne trouve pas vraiment sa justification. La volonté de mise en ambiance n'a pas pris sur moi et je suis très déçue que nous n'ayons pas revu le frère d'Emanon.

 

Hanoko, le 22/03/2019

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.