Dorohedoro
Visuel Dorohedoro / Dorohedoro (ドロヘドロ) (Seinen)

Tome 11

Date de sortie originale: 29 février 2008
Date de sortie en France: 4 avril 2012
Visuel Dorohedoro tome 11

Contient les chapitres 62 à 67 + Maléfice bonus

 

As ou plutôt Kawajiri a réussi à évacuer le corps inerte de Caïman redevenu humain mais il s'écroule en pleine forêt, lui-même éreinté et écorché depuis qu'il a été déchu de son statut de Diable.

La silhouette extirpée de Caïman (voir tome 10) a rejoint Risu, hébété de la voir avec son propre visage et entre en lui, déchirant ses liens. Une deuxième paire d’yeux apparaît sur son front. Risu qui se fait appeler désormais Kaas, s'est enfuit en blessant gravement Ton et Tetsujô qui voulaient l’arrêter.

Caïman voit en songe qu'il tue Nikaido. Puis, un cadavre dans buste vient déjeuner à sa table. Il voit alors Dokuga lui remettre une petite bourse, puis Risu lui fait part d'une de ses découvertes. Ensuite, la tête de Risu tranchée, un rappel du type temporel de la magie de Nikaido… La main du corps de Caïman, au sol dan sla forêt, se referme légèrement.

À la résidence d’En, Noi tente de soigner Nikaido mais cette dernière rejetant le pacte de En, le contrat pourrit à l'intérieur d'elle, ce qui empêche sa guérison.
Fujita a ramené le corps d'Ebisu, dans un piteux état. Il demande l'autorisation à En que Kikurage ressuscite Ebisu, cependant le boss lui répond que nul ne peut forcer Kikurage qui agit à sa guise et choisit qui il veut ramener à la vie. Kasukabe inspecte Ebisu et constate que son cerveau contient encore son petit démon, donc opérationnel pour une résurrection. Chôta accroche dans les cheveux d'Ebisu une barrette qui garantit une humeur joviale à toute épreuve. Puis Noi la rafistole pour qu'elle l'air un peu moins misérable mais elle laisse par mégarde la barrette à l'intérieur du crâne d'Ebisu. Fujita essaye à maintes reprises d’inciter Kikurage à ramener Ebisu à la vie, sans succès. Kikurage le fait finalement plus tard de lui-même pour qu'elle lui redonne des biscuits comme avant. Ebisu est de retour et se bidonne toutes les trente secondes à cause de la barrette directement dans sa cervelle.

Noi, observant la tête de lézard de Caïman, a utilisé son pouvoir temporel, malgré sa promesse de ne plus jamais s’en servir, espérant avoir sauvé son ami.

Kawajiri s'éveille dans une bicoque. C’est Aikawa qui l'a soigné, lui disant s’être réveillé à côté de lui dans la forêt. Kawajiri se téléporte dans la demeure d'En pour retrouver Nikaido mais Aikawa voulait l’attraper pour l’empêcher de bouger dans son état critique. Là ils retrouvent tous deux Nikaido. Cette dernière pense reconnaître la voix de Caïman et force Aikawa à lui montrer son visage. Après cela Aikawa part seul de son côté.

Natsuki s’est jointe à la bande de Dokuga, après les avoir rencontrés à l’auberge. Ils travaillent d'arrache-pied pour réunir les fonds destinés à acheter la fumée noire curative pour Tetsujo et Ton, mais c'est beaucoup trop laborieux. Dokuga se rend dans une boutique de vente de fumée Shaytan et y fait un carnage tuant tout le monde sur place à main nues ou par empoisonnement avec sa salive toxique. La nouvelle ne tarde pas à remonter aux oreilles d'En qui envoie aussitôt Shin et Noi enquêter sur place. En pour sa part, ne cesse de rêver de son affrontement d'il y a six ans avec le boss des Yeux en Croix, persuadé qu'il a survécu bien qu'il ait changé la ville entière en champignon lors de leur affrontement. Il ne peut plus attendre et se dirige vers la chambre de Nikaido pour l'obliger à utiliser son pouvoir temporel afin qu'il vérifie ce qu'il s'est réellement passé. Mais le pire se produit pour lui: il tombe sur le chef des Yeux en Croix infiltré dans sa propre demeure. Pour protéger Kikurage, il le remet à Chôta et le fait évacuer de force de la résidence en changeant sa tête en champignon planant (littéralement).
Fujita, qui a entendu qu'il y avait du grabuge dans les couloirs de la résidence, se précipite et voit, stupéfait, le meurtrier s'échappant avec la tête d'En décapitée…

Shin et Noi, qui enquêtaient à Berith, voient au loin les champignons de Mastema se ratatiner sur eux-mêmes.

 

Maléfice bonus

Natsuki demande à Dokuga pourquoi il fait rout à part dans la maison par rapport aux autres. Il lui répond que c'est pour n'empoisonner personne avec sa salive mortelle. De plus, il évite tout débordement d'émotion comme le rire et les cris pour ne pas postillonner. Dokuga et sa bande tentent de la Evil Night pour obtenir de l'argent pour Tetsujo et Ton. Il s'agit d'une soirée durant laquelle les diables rendent visite aux mages et exaucent leur vœu, selon leurs envies. Comme les diables exècrent les souhaits mièvres, il faut demander quelque chose de concret ou de stupide pour augmenter ses chances. Dokuga donne comme consigner de demander de l'argent en priorité, quel que soit le prétexte. Le soir en question, Natsuki souhaite toutefois le retour du boss dans l'optique de redonner le sourire à Dokuga. Après le passage du diable, rien ne se passe, à un soudain fou rire incontrôlé de Dokuga. Natsuki se dit alors si le diable a réalisé son souhait, le boss reviendra sûrement.

 

Avis

Après le 10, encore un tome de folie ou tout s’accélère, s’imbrique, se déclenche et se corse ! Même s’il n’y a plus de doute (depuis un moment déjà) sur l’identité de Caïman, encore beaucoup de zones d’ombre demeurent !

Hanoko

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.