DIVE!!
Visuel DIVE!! / DIVE!! (Animes)

Épisode 10

Yoichi demande à son père à rencontrer le président Maebara du FJN, qui supervise la natation japonaise professionnelle.

Reiji et Tomoki arrivent au club et voient leur coach Kayoko discutant avec un homme venu des États-Unis. Ils redoutent qu’il soit venu la recruter.
À l’entraînement, Tomoki saute n’importe comment et se blesse. Il est envoyé à l’hôpital pour examens. Yoichi rend visite à Tomoki en plus rapportant ses orchidées, qui recevait déjà la visite de Shibuki, Meiji et Sachiya. Tomoki les rassure sur son état, puis Shibuki embarque Reiji et Sachiya pour laisser Tomoki et Yoichi discuter tous les deux. Tomoki avoue à Yoichi sa frustration quant au fait de ne pas avoir été sélectionné pour les Jeux Olympiques, qui incarnaient pour lui sa volonté de se surpasser. Il s’est lancé dans le quadruple et demi afin de se fixer son propre objectif, et non pas celui que des adultes lui auraient choisi, même si ça doit lui prendre longtemps pour réussir. Yoichi lui confie à son tour son sentiment de vide malgré sa sélection pour les JO, mais discuter avec lui lui a rappelé quelque chose qu’il avait oubliée: leur rivalité. Il part sur la promesse de rester le numéro un.
De retour chez lui, son père consent à lui accorder une entrevue avec Maebara mais il exige qu’il lui révèle ce qu’il compte lui dire. Froisser le président nuirait au MDC. Yoichi s’énerve de voir que le club compte toujours plus que son propre fils.
Une fois rétabli, Tomoki revient voir Kayoko et lui dit qu’il se sent laissé sur la touche depuis la sélection pour les JO. Kayoko lui répond qu’il est désormais capable de mener son combat seul. Elle s’en va sans que Tomoki ait réussi à aborder le sujet de son entrevue avec un étatsunien.
Yoichi rencontre Maebara et lui exprime sa volonté de retirer sa participation assurée sans passage en compétition. Maebara lui répond qu’il veut absolument obtenir une médaille, quel que soit le moyen, s’il se retire, il devra accorder sa place à n’importe quel japonais qui cumulera quatre-centre trente points à la rencontre Japon-Chine. Et ceux qui échouent devront participer aux qualifications aux JO. Malgré le risque, Yoichi accepte ce compromis.

À la compétition, seul Teramoto Kenichi réussit à obtenir quatre-centre trente points minimum. Yoichi remonte les bretelles à Tomoki pour avoir tenté son quadruple et demi au lieu du triple et demi, qui lui aurait assuré le score nécessaire. Shibuki rétorque à Yoichi que refuser sa place garantie d’office est tout aussi stupide. Tomoki répond que tenter son quadruple et demi a re-déclenché quelque chose qui lui a permis d’avancer et qu’il espère grâce à ça se qualifier par la suite aux JO. Yoichi et Shibuki ne comptent pas non plus rester en retrait pour les qualifications.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.