épisode 11: La Genesis perdue

épisode 11

Loser a triomphé de Jason Chrysler et récupère son Numbers, ce qui lui en fait au total cinq en sa possession.

Roowaïh explique à Mabuchi Kyoma que son véritable corps organique, gravement blessé se trouve à Isla. Son frère Salva a fait élaborer pour une machine lui permettant de contrôler à distance des robots par la pensée. Il passe d'un corps robotique à l'autre à sa guise mais le seul inconvénient est qui s'il reste trop longtemps dans le même, il peut y rester coincé. C'est pourquoi il avait choisi de s'autodétruire quand Yuri l'a attaqué, afin de faire un transfert forcé de son esprit vers un autre robot. Le revoici donc tout fringant, dans un corps tout neuf. Kyoma communique à Roowaïh le moyen de réveiller ceux qui ont perdu conscience au contact de la sphère noire. Ainsi, Lashiti peut réanimer Salva et Scorpioncats Cassidy sort son coéquipier Sanchos, autre récupérateur engagé par Salva.
Ils partent tous en laissant K.K. attaché et inconscient avec Yuri, lui aussi dans les pommes. Ils se dirigent vers le lieu où est apparue la lueur (voir épisode 10). Là, ils y retrouvent Salva et les autres récupérateurs, le prince leur confirme que le Coil recherché serait potentiellement le Genesis.
Scorpioncats Cassidy et Sanchos s'élancent en premier pour aller chercher le Coil, mais des dizaines de robots réactivés de l'île leur barre la route. Roowaïh, dirigeant les unités Ras Dashan, affronte les robots pour permettre à Salva d'avancer. Ce dernier, suivi de Lasithi, Kyoma et Mira pénètrent dans la capsule géant d'où provient la lumière. Debbie et son frère restent pour combattre, en espérant qu'ils auront quand même une partie de la récompense.
Dans la capsule, Kyoma et les autres arrivent dans une salle où les attendait Loser. Au-dessus d'eux se dresse la sphère noire qui servait au système de téléportation. Son dysfonctionnement fait que toute Adrastée avait été téléportée, privant l'île de son énergie en provenance de la Dimension W. La question est de savoir comment Adrastée a pu ressortir du Néant après ça. Loser les projette tous dans son passé, lorsqu'il étudiait avec sa femme Sophia, le professeur Yurizaki et Haruka Shirmayer le moyen de téléporter un être humain. Haruka et Shido mirent au point la Génésis, Coil capable de manipuler l'abstrait de l'invisible qui serait la solution à ce mystère. Alors qu'ils approchaient du but, leurs recherches furent saisies par les autorités jugeant ces expérimentations scientifiques comme trop dangereuses. Shido accepta la décision mais pas son élève Haruka. Obsédé d'arriver au bout, il continua clandestinement, il termina la Génésis et se mit en tête de la tester. Il séquestra plusieurs de ses collègues scientifiques qu'il utilisa en cobayes pour la téléportation. Il força Sophia à collaborer avec lui en prenant Julian en otage. Nombreux furent les morts.
À ce moment, un appareil holographique tombe depuis la sphère noire et projette une image de Haruka s'adressant à tous. Il se trouve coincé dans l'une des parties d'Adrastée restée dans le Néant.
Il leur dévoile que la téléportation avait finalement réussi sur Julian, alias Loser. Mais Sophia se rebiffa et court-circuita le système de téléportation pour faire disparaître Haruka. C'est à ce moment que sont intervenus les Fauves de Grendel que Kyoma reçut l'ordre de s'emparer de la Genesis. Sophia le conjura alors de laisser la Génésis à la portée de qui que ce soit. Kyoma l'utilisa alors pour se téléporter, Haruka tenta de l'arrêter mais il fut pris dans la porte dimensionnelle aussi. Quand Kyoma revint dans le monde normal, il n'avait plus la Génésis.
Haruka pousse Kyoma à se creuser les méninges pour savoir ce qu'il en a fait, l'a-t-il cachée dans l'autre partie perdue dans le Néant d'Adrastée ?
Loser demande à Haruka ce qu'il a fait de Sophia. Il téléporte alors une sorte de robot géant tentaculaire à travers la sphère noire, ainsi que lui-même, ce qui détruit la capsule dans laquelle tous se trouvaient. Haruka déclare que Sophia est dans ce robot.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici