épisode 3: C'est vrai!

épisode 3

Nagasaki Koji jubile de ce qu'il a filmé. Ryo promet à Akira de retrouver faire disparaître cette vidéo.
Le lendemain, le responsable éditorial de Nagasaki lui refuse son enregistrement. Enragé, il envisage d'aller voir ailleurs. En voiture, il contacte Miki pour lui demander de venir au studio, avec objectif de lui tirer les vers du nez à propos d'Akira. Mais sa voiture se retrouve soudain remplie d'eau et il suffoque.
Ryo scrute sur le web, mais toujours pas de trace de l'enregistrement d'Akira. Akira l'incite à se détendre et penser à autre chose. Il fait un portrait-robot du paparazzi et Akia reconnaît Koji.
Kuroda Mi-ko s'entraîne à la course. L'un de garçons qui avaient approché Miki entame la discussion avec elle mais elle se braque. Sa mère l'appelle alors pour qu'elle rentre, en la désignant sous le nom de Miki.
Ryo et Akira s'infiltre chez Koji où se trouve juste une femme âgée. Ryo force le passage et consulte l'ordinateur de Ryo. Il lance un programme dessus, donne de l'argent à la vieillarde et il part avec Akira au studio photo, ayant repéré le signal du téléphone portable de Koji.
Miki arrive au studio photo après s'être pris la pluie. Elle va prendre un bain tandis qu'un complice de Koji la prend en photo en cachette. Le démon aqueux qui a pris possession de Koji sort de lui et va se loger en Miki.
Kaïm, grâce à son réseau d'information, a trouvé la vidéo de la transformation d'Akira. Il informe Silene qu'un certain Devilman, semblable à Amon a fait son apparition.
Akira arrive au studio où il retrouve Miki mais Ryo le sauve d'une tentative de meurtre. Miki s'enfuit, poursuivie par Akira. Il finit par l'arrêter. Il extraire le démon en elle, nommé Gelmer, et le tue. De retour au studio avec Miki, inconsciente, il voit Ryo venant de tuer Koji, afin d'éliminer tout témoin de la transformation d'Akira. La maison de Koji explose, avec sa mère à l'intérieur. Akira empêche ensuite Ryo de tuer Miki, qu'il voit aussi comme une gêneuse.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici