tome 2

Jun'ichirô semble certain à cent pour cent que Hakaze est mort car Samon lui a montré son squelette et il en reconnaît la forme du crâne si propre à Hakaze selon lui. En repartant, Yoshino, Mahiro et Hakaze se demandent alors si Jun'Ichirô n'essayerait pas de les rouler, ce dont Hakaze doute, ayant confiance en lui. Alors qu'ils quittaient la ville, un fruit du destin apparaît et change les habitants en metal. Natsumura Kusaribe vient trouver Junichiro pour lui demander à nouveau de rejoindre le camp de Samon, mais le jeune homme répond que s'il devait sortir de sa neutralité, il prendrait plutôt parti pour Hakaze. Natsumura comptait employer la force mais il se retrouve à terre avant d'avoir pu faire quoi que ce soit. Junichiro, bien qu'il ne possède aucun pouvoir, a hérité d'un talisman du dernier chef du clan Kusaribe et semble savoir s'en servir comme personne.

Le Gouvernement envoie ses forces armées au mont Fuji pour bombarder l'Arbre de la Destruction. Ils ouvrent le feu sur la barrière protectrice maintenue par les magiciens du clan Kusakabe. Samon ordonne à Natsumura d'aller combattre l'armée et laisse la suite du rituel de résurrection de l'Arbre de la Destruction sous la direction de son adjoint Tetsuma.
Mahiro et Yoshino ont également atteint le Mont Fuji et passent la barrière de protection grâce à un talisman. Ils sont accueillis par Samon même, muni du squelette de Hakaze et du tonneau dans lequel il l'avait larguée sur l'île déserte. Hakaze lui parle par la poupée ensorcelée et lui somme de se rendre car elle a accumulé une énorme quantité de pouvoir dans un talisman confié à Mahiro. Cette puissance pourrait sérieusement endommager l'Arbre de la Destruction qui déploierait alors toute sa puissance pour contrattaquer. Dans ce cas, seule Hakaze, soutenue par l'Arbre de l'Origine, serait en mesure de contrer l'Arbre de la Destruction. Cependant Samon rétorque que l'Arbre de l'Origine est la cause de la maladie du fer, un phénomène qu'il provoque à chaque apparition de Fruits de l'Arbre de l'Origine. Si jamais la puissance de l'Arbre de la Destruction venait à être déchaînée, l'Arbre de l'Origine déploierait une puissance telle qu'elle consommerait toute civilisation de la planète et refaçonnerait ensuite le monde pour en corriger les erreurs, quitte à le détruire entièrement et le recréer. Provoquer la perte de contrôle de l'Arbre de la Destruction et déclencher la puissance titanesque de l'Arbre de l'Origine signifierait mener le monde actuel à sa perte.
Lorsque Samon demande à Mahiro et Yoshino de décider, Mahiro répond simplement que tout dépend du mal régnant sur cette Terre et que si l'Arbre de l'Origine anéantit tout pour refaire le monde, alors c'est que c'était nécessaire. Mais il se fiche de la destruction du monde, tout ce qui lui importe étant de retrouver l'assassin de sa soeur.
Samon leur montre un squelette qu'il dit appartenir à Hakaze. La vérité est que Samon a non seulement isolé Hakaze sur une île déserte mais également deux ans dans le passé. Si elle peut communiquer avec Mahiro et Yoshino, c'est uniquement grâce à l'outil de communication magique qu'elle utilise (la poupée) qui serait entrée en résonnance avec d'autres objets magiques à travers le temps. Mais en ce moment-même, Hakaze est bien morte, Samon ayant récupéré son squelette sur l'île après l'y avoir enfermée dans le passé.

Natsumura parvient à contenir à lui seul l'armée ennemie. Grâce à son champ de protection il s'approche des chars d'assaut et les utilise en offrande pour obtenir plus de pouvoir. L'armée n'a d'autre choix que de reculer pour ne pas perdre tout leur équipement.

Hakaze demeure manifestement totalement impuissante. Mahiro, loin de se laisser démonter par cette nouvelle, menace de tout de même libérer la puissance de l'Arbre de la Destruction à moins que Samon réalise son voeu à la place de Hakaze, retrouver l'assassin d'Aika qui a été identifié comme un membre du clan Kusaribe par Hakaze. Samon, estimant que le prix n'est pas cher pour que Mahiro collabore et qu'un crime reste intolérable, accepte et contacte Tetsuma pour qu'il retrouve l'assassin.
Yoshino, hébété que Mahiro laisse tomber ainsi Hakaze, se rappelle soudain une histoire qu'Aika avait un jour citée, la Tempête de Shakespeare qui correspond exactement à la situation actuelle étrangement et qui a un dénouement heureux. Yoshino pense alors à un moyen de faire basculer la situation.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Autres résumés