Chroniques de la Guerre de Lodoss
Visuel Chroniques de la Guerre de Lodoss / Record of Lodoss War (Littérature)

Tome 3: Le Sceptre de Domination

Titre original : Karyuzan no Maryu 1
Date de sortie originale: 1990
Date de sortie en France: 11/2007
Visuel Chroniques de la Guerre de Lodoss tome 3

Résumé éditeur :

Trois ans se sont écoulés depuis la dernière mission de Parn et Deedlit dans le désert de Flaim. Après leur victoire contre Efrit, ils ont passé des jours heureux à Zaxxon auprès de Slayne et de Laïra, sa femme.
Mais le sombre empire de Marmo n'a pas dit son dernier mot. Et quand la grande prêtresse Neese leur apprend qu'un nouveau guerrier, Ashram, tente de retrouver le sceptre de Domination – une puissante relique gardée par un des cinq dragons vivant encore sur Lodoss –, ils n'ont d'autre choix que de reprendre la route.
Rejoints par Sheeris et Orson, deux vétérans, Parn et sa compagne se lancent à la recherche de la relique. Leur quête va les conduire à Flaim, auprès de leur allié de toujours, le roi Kashue, dont les terres sont saccagées par le dragon Shootingstar… 

Avis

Les Chroniques de la Guerre de Lodoss sont à l'origine un jeu de rôle crée par l'auteur Ryo Mizuno. Il en parle d'ailleurs à la toute fin, dans son habituel postface. Il nous confie les raisons pour lesquelles ce troisième volume est si court, et nous comprenons alors qu'il n'est en réalité que la première partie d'une trame scénaristique qui devrait trouver une fin dans le prochain tome. 

Nous entrons immédiatement dans le vif du sujet dans Le Sceptre de Domination. Les futurs adversaires de Parn, Deedlit, Slayne ou du roi Kashue sont identifiés : il s'agit du redoutable Ashram, ancien fidèle de Beld (le fameux roi de Marmo, qui a réussi à unifier l'île, pour mieux attaquer Lodoss) (Cf tome 1). Les personnages secondaires font leur apparition. Comme dans le second tome, il s'agit de mercenaires : la belle Sheeris, et Orson qui nous le découvrirons bien vite, est un berserker.  

Les rencontres font des amis, les héros choisissent leur camp, et les guerres n'en finissent plus... Ce tome est sans doute le plus réaliste des trois, et mon préféré. Très court - à peine plus de cent cinquante pages -, les dialogues sont concis et l'auteur ne se perd pas dans des monologues ennuyeux et mal maitrisés. La situation de l'île de Lodoss, ses différents royaumes et rois, les batailles qui tuent et ne réparent rien, les populations affamées qui affluent et tentent tant bien que mal de trouver une place dans les villes qui souffrent moins de la guerre... Tout est ici montré avec la plus grande pudeur. L'auteur ne joue pas avec les mots, mais explique en de brèves phrases comment est Lodoss, et quelles sont les solutions qui pourraient amener à la paix. Nos héros doivent combattre, faire des alliances, et constamment réfléchir... La notion de bien et de mal perd ici son sens tant les desseins des uns et des autres semblent nobles. Seulement, la manière diffère, et nous nous retrouvons au final avec un tome dévoré trop rapidement.  

Le grand mérite de l'auteur est de ne pas avoir pointé avec facilité les méchants de l'histoire, mais nous donner tous les points de vue, de façon à ce que chacun puisse se faire une idée. 

Le style est le même que pour les tomes précédents. L'auteur est débutant, ce n'est donc pas sa plume mais son imagination qui fait de lui quelqu'un d'exceptionnel. Les batailles sont néanmoins décrites avec brio, un grand félicitation, nous ne nous perdons pas un instant dans la lecture.  

C'est avec impatience que je guette la sortie du prochain volume. 

Excellent. 

Mika, le 07/12/2007

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.