Mao Mao demande à Fonmin un entretien privé. Là, elle lui révèle ce qu’elle a appris : c’est Fonmin qui avait causé jadis la mort du fils d’Aduo, en lui donnant du miel à manger, toxique pour les nourrissons. Et pour masquer la chose, c’était le père de Mao Mao, Luomen, alors médecin de la cours qui avait privilégié de s’occuper de l’enfant de l’impératrice qui fut tenu responsable, châtié puis renvoyé. Ce fut de plus par une tierce personne que Fonmin comprit que le miel avait tué le bébé, cette tierce personne n’était autre que Lishu. Craignant alors d’être démasquée, Fonmin voulut se débarrasser Lishu et chercha à la faire empoisonner. Lishu vouait toutefois une grande affection pour Aduo qu’elle voyait comme une mère. De plus, étant donné qu’Aduo ne pouvait plus enfanter contrairement à Lishu, Fonmin voulut d’autant plus évincer Lishu afin de protéger les intérêts d’Aduo. Fonmin propose à Mao Mao de la soudoyer pour acheter son silence, laquelle refuse. Fonmin éclate en sanglots, admettant sa culpabilité, elle ne s’est jamais remise d’avoir provoqué malgré elle la mort du fils d’Aduo. Elle la respectait au plus haut point, elle qui parlait d’égale à égal avec l’empereur. Mao Mao s’en revient pas que Fonmin ait porté ce fardeau durant temps de temps, depuis le décès du fils d’Aduo il y a seize ans. Mao Mao lui propose d’au moins taire sa responsabilité concernant la mort du fils d’Aduo.

Par la fuite, Fonmin se dénonce concernant l’empoisonnement de Lishu pour les intérêts d’Aduo. Aduo à quitter la cour en tant que concubine pour être remplacée par une plus jeune en capacité de procréer, décision qui avait déjà été prise avant la dénonciation de Fonmin. Fonmin fut exécutée dans la discrétion.

Le soir, Mao Mao prend l’air sur une muraille. Elle est rejointe par Aduo, qui lui confie que depuis qu’on lui a enlevé son fils, elle était redevenue confidente de l’empereur et son statut de concubine n’était plus qu’une façade, que l’empereur lui laissait par compassion. Elle verse aussi de l’alcool dans la douve en mémoire de la servante que s’est probablement bien suicidée pour elle aussi.

Mao Mao redescend un peu plus tard et tombe sur Jinshi, ivre, qui lui dit avoir reçut une visite de quelqu’un qui l’a forcé à boire. Il l’étreint et lui demande de rester ainsi pour le réchauffer un peu. Puis il verse des larmes.

Le lendemain, la cérémonie de destitution d’Aduo du titre de concubine prend place. Quand Mao Mao la voit remettre à Jinshi sa couronne de concubine, elle leur trouve une grande ressemblance physique. Repensant aux paroles d’Aduo, elle se met à imaginer que le fils d’Aduo avait en fait survécu et été échangé avec l’enfant de l’impératrice. Son fils aurait en effet joui d’une vie bien plus aisée en tant que prince. Cela expliquerait pourquoi Aduo même devenue stérile serait restée si longtemps à la cour. Lishu vient faire ses au revoir à Aduo, regrettant son départ.

 

Plus tard, Jinshi apprend que Mao Mao avait en fait été enlevée et vendue à la cour.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.