épisode 3: Survie

épisode 3

Titre original: 
survive

Ryôta tente de rattraper Himiko mais elle s'enfuit dans la forêt. En tentant de la retrouver avec le radar de la puce de sa main, il tombe sur un homme de la quarantaine, Taira Kiyoshi, qui était en train de faire ses besoins. Ce dernier, effrayé le supplie de ne pas l'attaquer et de lui dire tout ce qu'il sait. Ryôta Sakamoto accepte de l'écouter, n'ayant aucun souvenir de son arrivée sur l'île. Taira lui raconte alors qu'il a été enlevé par des hommes en noir et il s'est éveillé avec des dizaines d'autres personnes à bord d'un avion. Sur grand écran, un homme leur expliqua qu'ils allaient être largués sur une île déserte du Pacifique avec huit bombes appelées Bims. Chacun d'entre eux posséderait une puce sur leur main servant de radar et l'ôter engendrerait leur mort. Pour avoir une chance de survie, ils devraient récupérer sept de ces puces, en d'autres termes tuer sept personnes. Ryôta était à bord de cet avion et s'était insurgé contre l'organisateur du jeu qu'il semblait connaître. Les hommes armés de pistolets électriques postés dans l'avion l'assommèrent (ce qui a probablement causé sa perte de mémoire) et le larguèrent sur l'île comme les autres à parachute.
Après le récit, Ryôta est convaincu que Tyrannos Japan, le développeur de Btooom! est derrière toute cette machinerie. Taira lui propose qu'ils fassent équipe mais Ryôta n'accepte que s'il consent à lui montrer quel type de Bim il possède. Taira lui répond qu'il vaut mieux qu'ils se fassent confiance l'un l'autre plutôt que de voir ce qu'ils possèdent, sans quoi la donne pourrait évoluer entre eux. Ryôta commence à se méfier de son air bonnard qui semble dissimuler des réflexions bien plus fines. Il finit par accepter dans ces conditions.
Ils aperçoivent au loin des valises parachutées par des avions, contenant probablement des vivres. Ryôta propose d'aller chercher celle tombée à proximité. Mais lorsqu'il arrive, il voit une femme qui s'est déjà emparée de la valise puis qui se fait tuer par une bombe. Un homme vient ramasser sa puce et la valise. Ryôta reste pétrifié face à tant de cruauté. Taira l'incite à se rendre à la prochaine valise atterrie. En chemin, Ryôta apprend à Taira que la puce de leur main sert de radar pour repérer les autres personnes.

Vous êtes ici