Visuel Bremen, les déjantés / Buraidan Bureemen (Shōnen)

tome 1: Run Away !

tome 1

Titre original: 
Run Away !

Sur la couverture on peut voir que le personnage a un chaine autour du cou, à laquelle est accrochée un cadena. Ceci fait référence à Sid Vicious, qui était un des Sex Pistols (mort à 21 ans d'overdose ^^)

Chapitre 1: Run Away !

L'histoire commence par une citation : "Too fast to live. Too young to die." Ca veut dire "Trop rapide pour vivre. Trop jeune pour mourir." Ca veut dire... ba euh... en gros c'est "pas d'temps à perdre, profitons de sa jeunesse", c'est une sorte de devise rock (faudrait que je fasse des recherches dessus), mais bon c'est l'exemple du jeune homme cité ci dessus, Sid Vicious, qui s'est très vite consummé.

Kasuga Romio n'a que 10 yens en poche (soit à peut prêt rien du tout, 8 centimes d'euros). Il se rend chez un restaurant de Gyûdon (recette : lamelle de boeuf servi avec du riz). Il fait un pari avec le serveur : si il avale le Gyûdon en une bouchée, il ne paie pas son repas. Le serveur accepte. Kasuga réussi cet exploit et s'enfuit sans demander son reste.
Après son service, le serveur sort. En retirant son costume de serveur, ça laisse apparaître une énorme crête (rouge, mais sur un manga en noir et blanc ça se voit pas ^^) et un t-shirt des Sex Pistols. Il rencontre Kasuga dans la rue. Ce dernier ne le reconnait même pas (une crête, ça change un homme, je peux vous le garantir).
Après s'être présentés, ils discutent auprès d'un distributeur automatique de cannettes. Kasuga est en fugue. Il veut devenir "un homme au dessus du lot". Quant à notre serveur à la crête rouge, il s'agit de Reiji.
La discution est interrompue parce que non loin d'eux dans le parc, il y a "une chasse aux bourges" (traduction : des jeunes agressent un "riche"). Kasuga s'ecclipse.
Reiji (la crète rouge hein) va voir ce qu'il s'est passé. Il s'avère que l'homme qui s'est fait passer à tabac... c'est son père !
Quant aux voyous ils sont rejoints par... Romio ! Non ce n'est pas leur complice c'est un "chasseur de chasseur de bourges" ( = un justicier ^^). Un des voyous l'attaque. Il le stoppe en le saississant au visage d'une seule main, puis il le soulève (toujours à une main, il a une force collossale ce bonhomme). Ensuite Kasuga avec son autre main, tire sur son majeur pour lui donner de l'élan, puis son index s'écrase sur le visage de l'agresseur. Il le pulverise ! Avec un seul doigt ! Une fois qu'ils sont tous KO, il leur fait les poches.
Dans les buissons, il reste un de leur complice, il tient une malette. Il appelles des amis à lui avec son portable.
Reiji discute avec son père qui lui reproche d'avoir arrêté les études pour faire de la musique. Son père s'en va.
Reiji ramasse un portable par terre... c'est celui de son père... puis il tombe nez-à-nez avec Kasuga ^^ qui lui annonce qu'il est un chasseur de chasseur de bourge ^^ (Allez je fais une petite citation ^^) : " Si on rackette un bourgeois dans la rue, il peut porter plainte. Si, par contre, on rackette des racketteurs de bourges, ils ne peuvent pas porter plainte, eux."
Reiji est décidé : il va aller à Tokyo pour savoir ce que vaut sa musique... Le téléphone de son père sonne. Ce sont ses agresseurs ! Ils ont ses papiers, et dans son porte-fueille ils ont trouvé son numéro de portable. Etant donné que le contenu de la serviette a l'air important, l'agresseur décide de lui (l'agresseur pense s'adresser au père) revendre son contenu pour 100 000 yens. Si il refuse, il jette tout ça dans les ordures. Il lui donne RDV une heure plus tard.
Reiji décide d'aller au RDV, il prend congé de Kasuga, et lui dit adieu.
Kasuga s'allonge sur un banc pour dormir. Il est dérangé par les mecs qu'il a chassé tout à l'heure, qui sont revenus à la charge, mais plus nombreux ! Kasuga casse le banc avec le pied, ramasse une énorme planche...
Pendant ce temps là Reiji se bat avec l'agresseur de son père... il est à trois contre un, et ne possède pas la force de Romio... Au moment où un mec allait poignarder Reiji dans le dos, une pièce de 10 yens vient se planter au milieu du front de l'homme au couteau. C'est Kasuga Romio qui l'a lancée !
...
Reiji se réconcilie avec son père.
...
Reiji et Kasuga font de l'auto-stop, pour partir pour... Tokyo ! (Reiji a le t-shirt "God Save the Queen" toujours des Sex Pistols ^^)

Chapitre 2 : Free !

Après avoir attendu 6 heures que quelqu'un veulent bien les prendre, ils se retrouvent à l'arrière d'une camionnette.
Reiji faisait parti d'un groupe lorsqu'il était au collège et au lycée. Il a décidé le quitter car il vioulait prendre une autre orientation musicale.
L'homme les dépose dans une grande ville de province, mais ils ne sont pas encore arrivés à Tokyo. Kasuga Romio dédicasse la chemise de l'homme pour le remercier. Il lui dit que plus tard elle vaudra un million de yens !
Dans une ruelle, Kasuga voit quelqu'un se faire racketer par deux loubards, il vole à sa rescousse... Au plus grand, il lui met un coup d'index (comme si il tirait dans une bille, mais avec le majeur). Ils s'enfuient. La personne qui se faisait racketer leur explique que ses agresseurs étaient des petites frappes du lycée. Il prévient Reiji et Kasuga qu'ils doivent se méfier de leur chef, un mec avec un sabre en bois.
Reiji veut jouer dans la rue... il se démène mais les gens ne montrent aucun interet. Il ne joue que des morceaux célèbres pourtants ! Kasuga lui conseille de jouer ses propres création. "Je suis libre (d'où le titre du chapitre) je peux jouer ce que je veux". Et là la magie opère, il éveille quelque chose chez les gens. Un marchand leur apporte de quoi manger. Cet homme a plus particulièrement aimé son dernier morceau ^^

Chapitre 3 : Street Life

Illustration : C'est encore du Sid Vicious ^^

Ils se font attaquer par les hommes de tout à l'heure, avec toute leur bande en rab'
Romio se tape un espèce de duel avec le chef de la bande, le mec au sabre en bois. Romio explose le sabre avec son poing. Il avait glissé des pièces de 10 yens entre ses doigts (vive les pièces de 10 ^^)

Chapitre 4 : Une nuit rock

N'est pas un titre de chanson, où alors une traduction d'un tube japonais.

Baston générale ^^ Reiji se bat avec l'étui de sa guitare ("flight-case"). La police arrive. Tout le monde s'enfuit.
Nos deux héros se retrouvent dans un quartier pavillonaire. Reiji a réussi à sauver deux portions de nourriture.
Ils sont rejoints par un gang de bikers. Ils sont pris dans des filets.
C'est le mec au sabre de bois qui les a appelé ^^

Chapitre 5 : Survival !!

(Bob Marley, sur l'album Survival)

Romio les sort des filets en lançant des pièces de 10 sur les motards qui sont en train de les traîner. Nos héros partent en courant, ils sont poursuivis par le reste de la bande ^^ Devant Reiji, Kasuga, avec 3 plaques d'égouts sous les bras. Il fait un carton :)))) Tout le monde est à terre sauf l'homme à l'ex batte. Romio lui propose un duel mano a mano. Kasuga Romio lui met une raclée ^^

Chapitre 6 : Hungry like a wolf !

(de Duran Duran)

On entends les sirènes de police. Romio leur pique une moto ^^ Pour compenser, il dédicasse la chemise du mec. Il lui dit que ça vaudra 4,5 millions (c'est l'inflation galopante ^^)
Ils font un arrêt sur une aire d'autoroute. Là Reiji (la crète) fait une proposition à Kasuga Romio (le chien fou) : jouer du rock avec lui. Romio répond qu'il ne sait jouer d'aucun instrument.
Reiji lui répond : "Le rock ce n'est pas uniquement jouer de la guitare ou jouer de la batterie ou porter un blouson de cuir ! Comment dire.. je ne pourrais t'expliquer.. Tout ce que tu fais, les risques que tu prends, ça c'est rock ! Je cherche un homme comme toi. Etre bon ou pas, on verra plus tard ! Tu ne veux pas essayer le rock !!? Si tu n'as pas encore trouvé ton propre rêve, tu peux peut-être partager le même que le mien ?"
Kasuga refuse tout net ^^
Ils s'endorment sur les bancs d'un arret de bus.
Au reveil, il y a un peuple fou ! Une fille trébuche à cause de ses plateform-boot et atteri sur Kasuga, en lui mettant sanf faire exprès un coup de coude dans l'estomac. Elle a le style brésilien (bronzée à outrance, maquillage, blonde). Elle lui demande s'il n'a pas un billet pour le "Rockfest". Ca interpelle Reiji...

Chapitre 7 : Stray Cat !

(Nom d'un groupe, leur chanson la plus connue est Runnaway Boys)

La fille s'escuse. Elle mesure 2 mètres 03, avec 40 centimètres de semelle ^^
Ils se rendent compte qu'ils sont au Asama Rocck Festival, où ont lieu des concerts en plein air, durant 24 heures d'affilés.
La fille est venu voir un batteur en concert. C'est à la fois son idole et son but : elle-même joue de la batterie ! Elle vient de quitter son groupe.
Kasuga allait lui proposer de rejoindre Reiji, mais celui l'en empêche. La fille repart à la recherche de billet.
Reiji explique à Romio qu'il ne veut pas de fille dans le groupe, pour éviter que quelqu'un sorte avec, et que leur groupe partent en couille si il y a des dispute dans le groupe (exemple hors manga : Les Beatles, si ils se sont séparés c'est parce que John lennon passait plus de temps avec Yojo Hono qu'avec son groupe ^^). Reiji sait que ça peut très bien aller avec une fille, mais en cas de doute s'abstenir.
Un homme vend des billets, c'est un revendeur (un mec qui achète plkeins de billets exprès, pour les revendre plus cher et se faire un max de thunes). Le mec lui dit que c'est 30 000 yens, mais que parce que c'est une fille, il peut baisser jusqu'à 20 milles. C'est encore trop cher pour elle. Elle lui propose de payer en nature !
Dans un coin reculé... elle lui met un coup de botte sur le crane, et l'assome. Deux autres hommes la font tomber à terre. Ce sont ses complices.
Alors qu'ils pissent contre un mur, Kasuga et Reiji entendent les cris de la fille. Elle se trouve de l'autre côté du mur, ils voient que c'est un viol. Kasuga explose le mur du pied (^^). Les débris assoment les agresseurs.
A moitiée nue, ils se rendent que la fille... est un mec ! ^^

Chapitre 8 : Un moment de passion

"Homme ou femme, quelle importance" leur lance-t'elle/il ^^
Il se travesti parce qu'elle en a envie. Son groupe l'a virée à cause de ça. Ses parents ont coupé les ponts pour la même raison.
"Tous les artistes de rock de la planètez me donnent la force d'assouvir la soif de liberté que j'ai en moi".
Il/elle fait les poches de ses agresseurs, et récupère trois billets.
Son nom est Ryo Hayama. Il a 16 ans.
Kasuga aime l'ambiance qui se dégage de la foule. Ils voient la scène. Ils montrent à Kasuga que le rock peut attirer des centaines milliers de personnes, et si il en attire un million, il seraont devenu un "Monster Band", ils seront les Dieux du Rock !
Ils se rapprochent de la scène... Kasuga a disparu ^^ !
Il est en train de montrer sur la scène ôO. Lorsqu'il se rend compte qu'avoir ses milliers de gens en face de soi est stimulant. Il hurle !

"Ton rêve me plait Reiji.. je veux devenir un dieu du rock !!"

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici